13/01/2021 19:12
Des responsables des provinces vietnamienne de Quang Binh (Centre) et laotienne de Khammoun se sont réunis mercredi 13 janvier pour discuter des mesures visant à intensifier leur coopération dans la gestion des frontières terrestres et la lutte contre le COVID-19.
>>Des systèmes de caméras pour détecter les intrusions illégales aux frontières
>>Coronavirus : le PM ordonne le renforcement des mesures de prévention

Des représentants du Commandement des gardes-frontières de Quang Binh remettent des matériels médicaux au Commandement militaire et à la Police de la province laotienne de Khammoun, le 13 janvier.
Photo : VNA/CVN

Le colonel Trinh Thanh Binh, commandant des gardes-frontières de la province de Quang Binh, a prévu le retour de nombreux Vietnamiens du Laos via la porte frontière internationale de Cha Lo dans les prochains mois, sans exclure les entrées et sorties illégales.

Par conséquent, les deux localités doivent intensifier leur partage d’informations sur la réception de citoyens et maintenir le travail aux postes de contrôle le long de la frontière terrestre commune pour empêcher à temps opportun les entrées et sorties illégales, entraînant ainsi la propagation du coronavirus, a-t-il suggéré.

Concernant la gestion des entrées et sorties de leur sol et la lutte contre la criminalité dans les provinces frontalières, les deux parties ont convenu de continuer à se coordonner étroitement dans la lutte, la prévention et la vulgarisation des lois concernés auprès des populations locales.

À cette occasion, le commandement des gardes-frontières de la province de Quang Binh a remis des matériels médicaux au commandement militaire et à la police de la province de Khammoun. 
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

Ancienne cité impériale de Huê : une chute de 72,6% de son chiffre d’affaires en 2020 En raison de l’impact de la pandémie de COVID-19, le nombre de touristes dans l'ancienne cité impériale de Huê (Centre) en 2020 a fortement chuté, avec un million de touristes.