02/12/2020 21:17
Près de 360 citoyens vietnamiens bloqués aux États-Unis en raison du COVID-19 ont été rapatriés les 30 novembre et 1er décembre sur un vol de la compagnie aérienne nationale Vietnam Airlines.

>>Rapatriement de près de 240 citoyens vietnamiens des Philippines
>>Environ 650 citoyens rapatriés depuis l’Asie, l’Europe, l’Amérique et l’Afrique
>>COVID-19 : rapatriement de 368 Vietnamiens de Macao (Chine)
 

Le vol a été organisé par les autorités vietnamiennes, l’ambassade du Vietnam aux États-Unis et le transporteur aérien vietnamien, ainsi que les agences compétentes du pays hôte.

Des mesures de sécurité, de sûreté et d’hygiène ont été prises tout au long du vol pour protéger la santé des passagers et prévenir la propagation du COVID-19.
Photo : VNA/CVN

Les rapatriés comprennaient des enfants de moins de 18 ans, des personnes âgées, des malades, des étudiants éprouvant des difficultés pour trouver un logement et d’autres personnes dans des conditions extrêmement difficiles.

L’ambassade du Vietnam aux États-Unis envoyé du personnel pour aider les citoyens à efectuer les procédures nécessaires. Des mesures de sécurité, de sûreté et d’hygiène ont été prises tout au long du vol pour protéger leur santé et prévenir la propagation du COVID-19. Immédiatement après l'atterrissage à l'aéroport international de Dà Nang (Centre), tous les membres de l'équipage et les passagers du vols ont suivi un examen médical et ont été mis en quarantaine.

Dans les temps à venir, le rapatriement de ressortissants vietnamiens à l'étranger sera réalisé en fonction des demandes des citoyens intéressés, de la capacité d'accueil des lieux de confinement dans les localités vietnamiennes et de la situation générale concernant le COVID-19.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

Ancienne cité impériale de Huê : une chute de 72,6% de son chiffre d’affaires en 2020 En raison de l’impact de la pandémie de COVID-19, le nombre de touristes dans l'ancienne cité impériale de Huê (Centre) en 2020 a fortement chuté, avec un million de touristes.