06/05/2020 16:47
Dans le combat contre la pandémie de COVID-19, les scientifiques vietnamiens ont continuellement fait des efforts pour rechercher et fabriquer des produits biologiques pour les tests.
>>Plus de 50 établissements autorisés à faire des tests de dépistage du coronavirus
>>Le kit de test du SARS-CoV-2 du Vietnam conforme aux normes
>>Le Vietnam répond pour l'essentiel aux besoins de tests du COVID-19

Les produits biologiques d'essai rapide du Vietnam pourraient remplacer complètement ceux étrangers similaires.
Photo : CTV/CVN

Récemment, l'Institut central d'hygiène et d'épidémiologie a collaboré avec une université japonaise dans la recherche et le développement de bioproduits de test d'anticorps qui sont plus sensibles et spécifiques que les produits de diagnostic rapide que de nombreux pays utilisent. Il s'agit d'un test rapide par la méthode ELISA.

Un autre avantage de cette méthode est qu'il est possible de tester plusieurs échantillons en même temps. Le plus important dans cette technique est le développement de l'antigène.

Le Vietnam est le 5e pays au monde à produire avec succès des bioproduits de test d'anticorps. Le ministère de la Santé a évalué que ce produit made in Vietnam présente de nombreux avantages : facile à utiliser à tous les niveaux, haute sécurité (test sanguin), sensibilité et  spécificité d'environ 95%, contre 70% à 75% pour les produits étrangers.

Selon une évaluation initiale, le coût de ce bioproduit est bien moins élevé que celui des produits biologiques importés (environ 5 USD/kit) ... Actuellement, le ministère de la Santé mène les procédures de reconnaissance en vue d’une production de masse.

Le ministère de la Santé a affirmé que ces produits biologiques d'essai rapide pourraient remplacer complètement les produits étrangers similaires. Une fois ce bioproduit validé/homologué et la  production de masse lancé, le Vietnam pourra utiliser activement les deux méthodes de PCR pour dépister de manière proactive et précocement les personnes infectées par le COVID-19.

Jusqu'à présent, le Vietnam a veillé à ce que les médicaments puissent être utilisés pour les schémas thérapeutiques au COVID-19. Le pays a produit les masques, équipement de protection et respirateurs, et contrôlé les méthodes de test, de dépistage et de détection des personnes contaminées.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Quang Tri souhaite relancer le tourisme après la distanciation sociale Le tourisme maritime et insulaire de la province de Quang Tri commence doucement à se remettre sur pied à la suite de la longue période de distanciation sociale causée par la pandémie de COVID-19. Plusieurs sites touristiques rouvrent leurs portes afin d’accueillir les visiteurs.