27/02/2020 00:06
Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam, président du Comité de pilotage national pour la prévention et la lutte contre le COVID-19, a présidé le 26 février à Hanoï une réunion pour mettre en place les mesures de prévention et de contrôle de l’épidémie dans le contexte actuel.
>>COVID-19 : contrôler les activités touristiques liées aux zones épidémiques en République de Corée
>>COVID-19 : des touristes sud-coréens à Dà Nang retournent à leur pays d’origine

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam (centre), président du Comité de pilotage national pour la prévention et la lutte contre le COVID-19.
Photo : Doan Tân/VNA/CVN

"Il ne faut pas négliger et être subjectif. Il faut être plus vigilant", a souligné le vice-Premier ministre Vu Duc Dam.

Face à la propagation de  l'épidémie en République de Corée, le Comité de pilotage national pour la prévention et la lutte contre le COVID-19 a affirmé la nécessité de détecter, de mettre en quarantaine et de contrôler strictement toutes les personnes venant des zones épidémiques.

Concrètement, les citoyens vietnamiens rentrant au Vietnam de Daegu et de la province de Gyeongsang du Nord devront être isolés pendant 14 jours selon les règlementations.

Pour les personnes disposant d’un passeport vietnamien quittant des autres localités sud-coréennes (à l'exception des cas ayant un passeport officiel et une confirmation de ne pas se rendre dans les zones épidémiques au cours de ces 14 derniers jours), lors de leur entrée au Vietnam, doivent être interviewées pour assurer qu'au cours de ces 14 derniers jours elles ne sont pas traversées Daegu et la région de Gyeongsang du Nord, n'ont pas eu de contacts étroits avec les personnes à risque d'infection. Les cas de déclaration malhonnête seront strictement sanctionnés, conformément à la loi.

Le Vietnam a temporairement suspendu l'entrée des étrangers venant des zones épidémiques ou passant par la zone épidémique au cours de ces 14 derniers jours. Les cas souhaitant toujours entrer au Vietnam devront être isolés pendant 14 jours.

Le comité a demandé aux ministères, aux secteurs et aux autorités locales de respecter strictement la directive du Premier ministre en matière de prévention et de lutte contre l’épidémie, afin d'éviter de créer des impacts négatifs sur les relations du Vietnam avec ses partenaires.

Au 26 février, tous les 16 cas d'infection par le virus du SRAS-CoV-2 au Vietnam ont été guéris et libérés. Actuellement, 31 cas suspects sont isolés et mis en surveillance. Au moins 5.675 autres ayant eu des contacts étroits et étant entrés des zones épidémiques font l'objet d'un suivi sanitaire.

Selon un représentant du ministère de la Santé, conformément aux conditions imposées pour la lutte contre le COVID-19, les provinces de Khanh Hoà et Thanh Hoa au Centre éradiquent officiellement l’épidémie. Les agences compétentes préparent les procédures légales pour soumettre au Premier ministre pour annoncer la fin de l'épidémie dans ces deux localités.

Selon le rapport du ministère de la Santé, à 15 heures du 26 février, le monde a enregistré 81.018 cas de contamination de COVID-19 dans 33 pays et territoires, dont 78.066 cas confirmés dans toutes les 31 villes et provinces de Chine continentale.

Le monde a signalé 2.764 décès, dont 2.715 en Chine continentale, 15 en Iran et 12 en République de Corée.
 
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Découverte de douze grottes à Quang Binh Les spéléologiques de l’Association britannique pour la recherche de cavernes ont découvert ce week-end douze grottes dans la province de Quang Binh (Centre).