18/04/2020 22:16
L’Institution de micro-finance de l’aide en capital pour l'emploi des pauvres (CEP)  a organisé le 18 avril le programme "CEP - Partage de l’amour" pour accompagner les travailleurs démunis dans le contexte de pandémie de COVID-19.
>>Hô Chi Minh-Ville s'est engagée à s’occuper davantage des travailleurs en difficulté

Une représentante de la CEP (en t-shirt bleu) offre des cadeaux à des ouvriers démunis à Hô Chi Minh-Ville, le 18 avril.
Photo : Thanh Vu/VNA/CVN

Selon Hoàng Van Thanh, président du conseil de l’administration de la CEP, ce programme d’un total de plus de 6,5 milliards de dôngs constitue une activité spécifique de l’organisation du syndicat de la mégapole du Sud. Ce programme vise à  soutenir des travailleurs, des institutrices d'écoles maternelles privées, des conducteurs de motos-taxis en matière de prêts, à leur offrir des denrées alimentaires de première nécessité, des outils pour la prévention du coronavirus.

La CEP non lucrative a été créé par la Fédération du travail de Hô Chi Minh-Ville en 1991. Sa mission est de réduire la pauvreté des travailleurs en situation difficulté. Pour l’heure, la CEP fournit des services de crédit, d’épargne et de développement communautaire à plus de 336.000  travailleurs, via ses 34 filiales à cette mégapole du Sud et dans 8 provinces voisines.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre