18/03/2020 22:15
Lors d’une réunion tenue le matin du 18 mars à Hanoï, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a souligné que l’union de la population aidait le pays à limiter la propagation du nouveau coronavirus.
>>COVID-19 : le Vietnam exporte ses kits de test
>>Le Vietnam garantit l’approvisionnement en masques antibactériens

"Sous la direction du Parti, nous avons mobilisé toutes les forces qui se coordonnent étroitement, tout en encourageant la participation du peuple", a déclaré le vice-Premier ministre Vu Duc Dam, lors de la réunion tenue le 18 mars à Hanoï.

Vu Duc Dam, qui est également chef du Comité national de pilotage de la prévention et de la lutte contre l’épidémie de COVID-19, a demandé aux ministères, secteurs et localités de persister dans cette mission, de sorte de continuer de limiter la propagation du virus, d’éviter une contamination éventuelle au sein des agents sanitaires et des cas mortels...

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam, lors de la réunion du Comité national de pilotage de la prévention et de la lutte contre l’épidémie de COVID-19, le 18 mars à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Vu la propagation rapide du virus dans le monde, le chef adjoint du gouvernement a insisté sur la nécessité de renforcer les capacités et compétences du pays. Il a ainsi demandé au secteur de la santé de multiplier les formations à l’intention des médecins, des infirmiers, des aides-soignants et des techniciens, de chercher à améliorer les capacités en matière de diagnostic et de traitement. Il a ordonné aux ministères, secteurs et localités de continuer de coordonner leurs efforts afin de détecter rapidement des cas d’infection et des personnes ayant eu des contacts étroits avec les contaminations.

Pour les ressortissants vietnamiens à l’étranger, le vice-Premier ministre les a appelés à respecter strictement les instructions des pays d’accueil. En cas de nécessité d’un retour au Vietnam, ils bénéficieront de mesures nécessaires pour garantir leur sécurité, a-t-il affirmé, souhaitant que les ressortissants de retour au Vietnam partagent les difficultés du pays en cette conjoncture et observent sérieusement les réglementations sur l’entrée et la mise en quarantaine.

Lors de la réunion, le général de brigade Nguyên Xuân Kiên, chef du Département de médecine militaire du ministère de la Défense, a informé que l’armée avait créé 140 zones de quarantaine dans l’ensemble du pays qui pouvaient accueillir 44.718 personnes. Il a indiqué qu’à ce jour, l’armée avait aidé la mise en quarantaine de 21.309 personnes, dont plus de 14.000 avaient achevé leur période de confinement. Il a par ailleurs souligné qu’actuellement, l’armée pouvait accueillir près de 40.000 cas supplémentaires.

Selon un rapport du ministère vietnamien de la Santé actualisé à 12h30 mercredi 18 mars, le Vietnam dénombre 68 cas confirmés, dont 16 guérisons. Parmi les 52 patients en cours de traitement figurent 33 Vietnamiens et 19 étrangers.

À l’échelle mondiale, au 18 mars à 12h00 GMT, 8.092 décès ont été recensés, la majorité en Europe (3.422) et en Asie (3.384). Avec 684 nouveaux morts ces dernières 24 heures pour 78.766 cas, l’Europe est le continent où la pandémie progresse le plus rapidement.
 
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai