18/03/2020 18:01
Alors que l'Asie du Sud-Est a signalé plus de 480 cas de COVID-19 et 8 décès, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé mercredi 18 mars les pays à "agir maintenant" et à intensifier d'urgence les mesures "agressives" pour lutter contre la pandémie.
>>Multiplication des mesures de prévention en Asie du Sud-Est
>>COVID-19 : un nouveau décès aux Philippines
>>COVID-19 : Singapour critique l'irresponsabilité des personnes infectées

Des passagers portant des masques faciaux et des ponchos jetables font vérifier leur passeport à l’aéroport international Don Mueang de Bangkok, en Thaïlande.
Photo : ONU/CVN

La Dr Poonam Khetrapal Singh, directrice régionale de l'OMS, a averti que la situation évoluait rapidement dans cette région.

"Davantage de groupes de transmission de virus sont confirmés. Bien que cela soit le signe d'une surveillance alerte et efficace, cela met également en lumière la nécessité d'efforts plus agressifs et de l'ensemble de la société pour empêcher la propagation du COVID-19. Nous devons clairement faire plus et de toute urgence", a-t-elle déclaré.

Les 11 pays de la région OMS de l'Asie du Sud-Est abritent plus du quart de la population mondiale. Huit d’entre eux ont confirmé des cas de la nouvelle maladie à coronavirus : la Thaïlande, l’Indonésie, l’Inde, le Sri Lanka, les Maldives, le Bangladesh, le Népal et le Bhoutan.

Selon la Dr Singh, les chiffres indiquent que certains pays se dirigent clairement vers la transmission communautaire de la maladie virale. Si cela se produit, ils devront s'efforcer de ralentir la transmission et de mettre fin aux flambées.

"Nous devons être prêts à répondre à l'évolution de la situation dans le but d'arrêter la transmission du COVID-19 au plus tôt afin de minimiser l'impact du virus qui a envahi plus de 150 pays dans un court laps de temps, causant une perte de santé substantielle des personnes, des sociétés, des pays et des économies", a-t-elle déclaré. "Des mesures urgentes et agressives sont la nécessité de l'heure. Nous devons agir maintenant".

La Dr Singh a souligné l'importance cruciale des efforts continus pour détecter, tester, traiter et isoler les patients, et pour retrouver les contacts.

Les gens sont également invités à suivre les conseils de l'OMS sur la réduction de la transmission grâce à des mesures telles que le lavage des mains, se couvrir la bouche quand on tousse ou éternue et la pratique de la distanciation sociale.

Le nouveau coronavirus a fait au moins 7.842 morts dans le monde, et plus de 191.000 cas d'infection ont été dénombrés depuis son apparition en décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles à 19h00 GMT. La Chine dénombre 80.881 cas (3.226 décès et 68.869 guérisons). Suivent l’Italie avec 2.503 morts pour 31.506 cas, l’Iran avec 988 morts (16.169 cas), l’Espagne avec 491 morts (11.178 cas) et la France avec 175 décès comptabilisés (7.730 cas).

VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Délivrance de l’e-visa aux citoyens de 80 pays Le gouvernement vietnamien a promulgué la Résolution N°79 modifiant la liste des pays dont les citoyens sont admissibles à une demande du visa électronique et celle des points de passage aux frontières autorisant l’application de ce type de visa.