13/04/2020 15:42
Le 12 avril, le gouvernement indonésien a décidé d'étendre les restrictions sociales à grande échelle dans la province de Java occidental, la province la plus peuplée en Indonésie, en raison de l'augmentation soudaine du nombre de personnes atteintes du COVID-19.
>>Indonésie : près de 4.000 cas d'infection, dont 286 déclarés guéris
>>COVID-19 : la situation épidémique en Indonésie et au Cambodge

Vérification de la santé des habitants dans la province de Java occidental.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

Le gouverneur de la province de Java occidental, Ridwan Kamil, a déclaré que les restrictions sociales à grande échelle seraient entrées en vigueur à partir du 15 avril dans les villes de Bekasi, Depok et Bogor qui partagent les limites administratives avec la capitale Jakarta. Les autorités se préparent également aux restrictions sociales à grande échelle dans la ville de Bandung et fourniront une aide en espèces et en nourriture aux personnes touchées par cette politique.

Cette décision est intervenue après que l'Indonésie a enregistré le plus grand nombre de nouveaux cas de COVID-19 en une journée, avec 399 personnes le 12 avril, portant le nombre total dans le pays à 4.241 cas. Le nombre de décès le même jour était de 46, ce qui porte le total à 373.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

La porte de la ville ouverte sur la mer Autrefois paisible bourgade, Vung Tàu, la porte d’entrée de l’estuaire menant à Hô Chi Minh-Ville, est devenue sous l’impulsion du commerce de la pêche et du tourisme une ville importante du Sud.