04/08/2021 22:08
Le gouvernement espagnol a prolongé mardi 3 août jusqu'à fin octobre un paquet de mesures destinées à aider les personnes les plus vulnérables à faire face aux conséquences de la pandémie de COVID-19. 
>>En Espagne, des villages en lutte pour l'eau potable
>>L'Espagne rend hommage aux victimes du COVID-19 en plein rebond de l'épidémie
>>Espagne : plus de 4 millions de cas d'infection confirmés

Une personne âgée espagnole se fait vacciner contre le COVID-19 à L'Hospitalet de Llobregat.
Photo : AFP/VNA/CVN

À l'origine, l'exécutif du socialiste Pedro Sanchez avait adopté ces mesures en mars 2020, lors de la première vague de la pandémie, qui avait particulièrement affecté l'Espagne.

Ces mesures, qui devaient prendre fin le 9 août, seront prolongées jusqu'au 31 octobre, a annoncé la porte-parole du gouvernement Isabel Rodriguez, à l'issue du conseil des ministres, alors que le pays est confronté à une nouvelle vague d'infections.

Appelé "bouclier social", cet ensemble de mesures comprend notamment un moratoire sur les expulsions de familles qui n'ont plus les moyens de payer leur loyer à cause de la pandémie et une interdiction des coupures d'électricité, d'eau ou de gaz en raison d'impayés. "Espérons que (fin octobre) les indicateurs sanitaires nous diront que nous pouvons faire face à l'avenir sans ce bouclier", a ajouté Mme Rodriguez. Très dépendante du tourisme, l'Espagne a vu son PIB chuter de 10,8% l'an dernier, l'un des pires résultats parmi les pays industrialisés.

L'économie a rebondi depuis et devrait croître de 6,5% cette année, selon les prévisions du gouvernement. Afin de limiter les destructions d'emplois, le gouvernement a aussi déboursé des milliards d'euros pour financer un mécanisme de chômage partiel qui a été récemment prolongé jusqu'à fin septembre.

APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Hanoï, haut lieu culturel et historique (suite) Dans la stratégie de développement du tourisme du Vietnam, Hanoï joue une position importante. Centre politique, universitaire et culturel national, la capitale regorge de sites historiques et touristiques.