22/04/2020 20:45
Le premier cas de COVID-19 au Soudan du Sud a été confirmé alors que le pays est ravagé par la guerre. Les médecins de l'Hôpital de campagne de niveau 2 N°2 du Vietnam à Bentiu (Soudan du Sud) se tiennent prêts à rejoindre la lutte contre l'épidémie tout en accomplissant la mission de maintien de la paix de l’ONU.
>>Le Vietnam soutient les efforts pour la paix du Conseil de sécurité de l’ONU
>>Lancement du troisième hôpital militaire de campagne de niveau 2

Simulation de sauvetage des patients infectés par le COVID-19 par les médecins de l'Hôpital de campagne de niveau 2 N°2 au Soudan du Sud.
Photo : BQP/CVN

Étant donné que l'hôpital est situé près du camp des Nations Unies à Bentiu qui abrite plus de 110.000 personnes, le personnel médical vietnamien pourrait être exposé au coronavirus en cas d'épidémie, selon le ministère de la Défense.

De plus, la pauvreté des infrastructures sanitaires et de l'assainissement de l'environnement, ainsi qu’un manque d'équipements de protection individuelle augmente le risque d'infection pour les populations locales et les forces médicales.

Face à ce danger, avec le soutien des experts et des organismes du Vietnam, en étroite collaboration avec les agences de santé de l'ONU, l'Hôpital de campagne de niveau 2 N°2 diffuse régulièrement les mesures de prévention et de contrôle du COVID-19 au personnel des Nations Unies dans la région.  En parallèle, l’établissement hospitalier prépare des plans d'intervention pour faire face à toutes les situations.

Le lieutenant-colonel Vo Van Hiên, directeur de l'hôpital, a déclaré avoir déployé une équipe d'urgence mobile pour effectuer l'évacuation médicale et sanitaire, ainsi que d'autres missions spéciales confiées par l’équipe d'urgence ambulatoire.

Le sous-lieutenant Tu Quang de l'équipe d'évacuation aéro-médicale (AMET) a fait savoir que la Mission de maintien de la paix des Nations Unies avait chargé l'hôpital de mettre en œuvre une analyse médicale des personnes à l'aéroport de Rubkona (Soudan du Sud) pour gérer rapidement les infections et prévenir la transmission communautaire.

Bien que la limitation des vols entre Bentiu et Juba permet d'un petit nombre de passagers vers Bentiu, la Mission de l'ONU fait beaucoup d'efforts pour intensifier le contrôle des infections et le dépistage médical sur le petit nombre de passagers. "Lorsqu’il faut travailler sous 50 degrés, tout en portant des vêtements de protection cela s’avère un défi supplémentaire dans notre travail" a ajouté Quang.

Des médecins vietnamiens viennent en aide à un homme à l'aéroport de Rubkona.
Photo : BQP/CVN

Pendant plus d'un mois, en parallèle de leur travail, tous les médecins de l'Hôpital de campagne de niveau 2 N°2 du Vietnam participent à une formation en ligne des Nations Unies sur les plans d'intervention en cas de pandémie. Étant donné l’accès limité à Internet, les médecins doivent imprimer tous les documents sur les mesures de prévention du COVID-19.

Le Soudan du Sud est une région où il existe un risque important concernant la propagation de maladies contagieuses entre les communautés. De fait, l'hôpital a mis en place les dispositifs en cas d'urgence en s'approvisionnant en médicaments et en matériels.

Si un officier des Nations Unies est soupçonné d'être infecté par le virus, il sera envoyé directement dans une unité de quarantaine pour effectuer tous les examens nécessaires et traiter.

Les médecins de l'hôpital de campagne de niveau 2 N°3, nouvellement créé pour remplacer dans un futur proche le deuxième hôpital de campagne de niveau 2 N°2, contribuent à la lutte contre le COVID-19. Ils ont fabriqué des chapeaux de protection permettant d’empêcher les projections de salive. Ce produit présente des avantages non négligeables puisqu’il est facile à utiliser, léger et efficace. 

Quelque 1.000 chapeaux ont été envoyés aux médecins et au personnel médical de l'hôpital militaire basé à Hô Chi Minh-Ville 175.

Diêu Thuy/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Les destinations touristiques au Vietnam les plus recherchées sur Google Les zones les plus recherchées sont Vung Tàu, Phu Quôc, Quy Nhon, baie de Ha Long, Phong Nha - Ke Bang, parc national de Ba Vi, grotte de Son Doong...