27/02/2020 22:45
Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh, a présidé mercredi 26 février à une réunion à Hanoi afin de faire le point sur l’impact de l’épidémie du nouveau coronavirus sur les secteurs de production du Vietnam.
>>L'industrie textile fait face aux impacts du COVID-19
>>COVID-19 : le transport aérien a du plomb dans l’aile au Vietnam

Le virus, dénommé SARS-CoV-2, est apparu fin janvier dans la province du Hubei en Chine qui a mis en place des mesures de contrôle ou de quarantaine, perturbant  l’activité industrielle et augurant de possibles retards de livraison. Plus de 78.000 personnes ont jusqu’ici été contaminées en Chine, dont 2.744 mortellement. Le coronavirus touche également des dizaines d’autres pays. La République de Corée, premier foyer de contamination après la Chine, recensait jeudi 27 février au total 1.595 cas et 12 décès.

La produdtion industrielle a été affectée par le virus SARS-CoV-2.
Photo : VNA/CVN

Les secteurs les plus durement touchés sont l’industrie de l’électricité-électronique; le textile et l’habillement, l’industrie du cuir, de la chaussure et des sacs à main, et l’automobile, indique le Département de l’industrie du ministère de l’Industrie et du Commerce. Le secteur de la fabrication et de la transformation du Vietnam dépend principalement des matériaux et des pièces détachées importés de Chine, de la République de Corée et du Japon, explique-t-il.

L’an dernier, par exemple, les importations de composants électroniques en provenance de la République de Corée, de la Chine et du Japon représentaient respectivement 16,8 milliards, 13,8 milliards et 1,7 milliard de dollars.

À la pénurie de matières premières s’ajoutent les difficultés d’écoulement des produits. La Chine, la République de Corée et le Japon représentent de grands marchés des produits les plus exportés du Vietnam comme vêtements, chaussures, sacs à main, ordinateurs. Le ministère a estimé que la valeur ajoutée du secteur industrielle devrait croître de 5,18% au premier trimestre par rapport à la même période de 2019 si l’épidémie prendra fin au premier trimestre 2020, de 5,33% si l’épidémie touchera enfin à sa fin vers la fin du deuxième trimestre 2020. 
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

COVID-19 : les entreprises touristiques renforcent la sécurité Face à la situation compliquée de l'épidémie de COVID-19, le Service du tourisme de Hanoï a ordonné aux unités, aux entreprises, aux organisations et aux particuliers de renforcer les mesures de sécurité dans la lutte et la prévention de la pandémie ; d’estimer les effets de cette épidémie sur le secteur du tourisme.