05/08/2021 22:00
Depuis que Hô Chi Minh-Ville applique la distanciation sociale pour freiner la propagation du coronavirus, les habitants du Centre participent à une vaste campagne de solidarité en faveur de leurs compatriotes du Sud.

>>COVID : des jeunes vietnamiens aux États-Unis s’orientent vers Hô Chi Minh-Ville
>>Hô Chi Minh-Ville soutient les personnes en difficultés et les forces en première ligne
 

Les membres du groupe "Huê aime Sai Gon" préparent des cadeaux destinés aux personnes dans les zones épidémiques de Hô Chi Minh-Ville.
Photo : VOV/CVN


Pour aider les Saïgonnais à surmonter cette épreuve difficile, les habitants du Centre leur envoient des produits alimentaires. 

À Hai Truong, ne commune rattachée à la province de Quang Tri, les femmes cotisent de l’argent, des citronnelles, des cacahuètes et du mam ruôc, qui est une spécialité locale de saumure de crevettes, pour confectionner un plat qui peut être conservé longtemps et qu’elles enverront à Hô Chi Minh-Ville.

Nguyên Thi Lan Hà, puéricultrice de son état, fait partie des organisatrices du projet. "Nous préparons ce plat avec des ingrédients apportés par les familles de la commune", dit-elle. "Nous avons commencé très tôt le matin pour pouvoir l’envoyer rapidement aux habitants du Sud".


À Lê Thuy, un district de la province de Quang Binh, l’Union des femmes a collecté en une journée 2 tonnes de produits agricoles. Le Club touristique de Quang Binh vient de lancer une collecte de fonds destinée à financer l’achat et l’envoi de 18 tonnes de poissons à Hô Chi Minh-ville. Auparavant, il avait financé l’achat et l’envoi de poissons et de crevettes séchés à destination des personnes démunies et des travailleurs en situation difficile dans la mégalopole du Sud. Prochainement, ce seront des poissons frais, indique Trân Thi Thuy Dung, présidente du club.

"Après avoir acheté les poissons au port, nous allons les laver et couper en morceaux, les mettre sous vide et les congeler avant de les envoyer à Hô Chi Minh-Ville", précise-t-elle. "Nous avons contacté certains groupes caritatifs saïgonnais qui distribueront ces poissons aux personnes en difficulté".

Étrange et paradoxale épidémie de COVID-19 ! Le Centre du pays, cette terre aride souvent en proie à des catastrophes naturelles, vient en aide aujourd’hui au Sud fertile qui a toujours répondu à ses appels. C’est ce qu’on appelle de la solidarité.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Tourisme de santé : un potentiel inexploité au Vietnam L'épidémie qui fait rage et la pollution croissante de l'environnement sont la raison pour laquelle le tourisme de santé est devenu une tendance dans le monde. En particulier, la période post-COVID-19 est considérée par les experts bénéfique pour tous les types de services de santé.