01/05/2021 14:35
Face à la situation compliquée du COVID-19 au Laos, le 30 avril, le Premier ministre vietnamien Pham Minh Chinh a envoyé une lettre de sympathie à son homologue laotien Phankham Viphavanh. Il l'a également informé d’une aide d'urgence de 500.000 USD du Vietnam pour aider le Laos à faire face au coronavirus.
>>L'ambassade du Vietnam au Laos recommande le respect des réglementations de prévention
>>COVID-19 : message de sympathie de dirigeants vietnamiens au Laos
>>Le Vietnam prêt à soutenir le Laos dans la lutte contre le COVID-19

Une rue déserte à Luang Prabang, au Laos, le 27 avril 2021, suite à la détection de nombreux nouveaux cas de COVID-19.
Photo : Xinhua/VNA

Dans sa lettre, le Premier ministre Pham Minh Chinh a hautement apprécié les mesures drastiques prises par le gouvernement lao pour contenir l’épidémie. Il a annoncé qu’il avait ordonné au ministère de la Santé et aux autres organes compétents vietnamiens de partager rapidement leurs expériences avec le Laos et d’accorder à la partie lao des aides en matière de matériel médical et d’experts pour combattre le coronavirus. 

Le 30 avril, le Laos a détecté 85 nouveaux cas de COVID-19, portant le total à 757, dont 708 cas rencensés depuis le 18 avril. Cinquante-et-un cas ont été guéris, aucun décès n’a été déploré à ce jour.

Le 29 avril, lors d’un entretien avec ligne avec son homologue laotien, le ministre vietnamien de la Santé, Nguyên Thanh Long, a annoncé que le Vietnam avait décidé d’accorder au Laos 200 appareils respiratoires, 2 millions de masques médicaux, 10 tonnes de chlorominB et d’autres équipements anti-épidémiques. Le ministère vietnamien de la Santé enverra des spécialistes au Laos pour l’aider à mettre en place rapidement un hôpital de campagne et un système de test de dépistage.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Quang Ninh se rouvre aux touristes La province de Quang Ninh, qui n’a enregistré aucun nouveau cas de transmission locale du COVID-19 depuis plus d'un mois a décidé de relancer son tourisme.