09/09/2021 19:13
Le Vietnam mettra bientôt en place un passeport vaccinal et rajustera les règles d’entrée et de sortie, facilitant davantage les experts, les travailleurs et les investisseurs étrangers désireux de se rendre dans le pays, a déclaré jeudi 9 septembre le porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères, Doàn Khac Viêt.

>>Le Vietnam va délivrer un certificat de vaccination pour les arrivées internationales
>>Le Vietnam n’applique pas encore de passeport vaccinal
>>Le ministère de la Santé discute des questions liées au "passeport vaccinal"
 

Le porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères, Doàn Khac Viêt.
Photo : VNA/CVN


La mise en œuvre d’un passeport vaccinal vise à assurer la réalisation du double objectif de lutte contre l’épidémie de COVID-19 et de développement économique fixé par le gouvernement, a indiqué le porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères (MAE), Doàn Khac Viêt, lors d’une conférence virtuelle de presse périodique du MAE.


Le diplomate a également fait savoir que le Vietnam envisage actuellement de déployer un programme pilote de tourisme en circuit fermé pour les voyayeurs internationaux ayant été complètement vaccinés au Vietnam.

Doàn Khac Viêt a noté que malgré de nombreuses difficultés et des évolutions encore compliquées de la crise sanitaire, Hô Chi Minh-Ville, actuellement le plus grannd point chaud de l’épidémie, a connu des signes positifs dans la prévention et le contrôle du COVID-19 et la garantie du bien-être social.

Ces derniers temps, le Vietnam ainsi que sa mégapole du Sud ont obtenu un soutien considérable et précieux de la communauté internationale, a-t-il dit, exprimant ses remerciements sincères à tous les pays, à tous les amis internationaux et à tous les partenaires pour leurs aides et leur soutien au Vietnam dans ce combat. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.