18/03/2020 17:32
Produits au Vietnam, des premiers kits de test diagnostique du coronavirus SARS-CoV-2 devraient être exportés cette semaine en Malaisie, en Iran, en Finlande et en Ukraine.
>>COVID-19 : le Vietnam fabrique un test pour détecter le coronavirus
>>COVID-19 : une unité supplémentaire autorisée à faire le test de dépistage
>>Le Vietnam pleinement capable de dépister le nouveau coronavirus

Un kit de diagnostic pour le coronavirus SARS-CoV-2 produit au Vietnam permet d'effectuer 30 tests.
Photo : VCCI/CVN

Début mars, le Vietnam a mis au point avec succès un kit de test de RT-PCR en temps réel qui permet de diagnostiquer en 2 heures le nouveau coronavirus. Sa fiabilité équivaut à celle des kits utilisés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et les États-Unis. Il s'agit du fruit de la collaboration entre l’Académie de médecine militaire et la Société de technologies Viêt Á.

"La semaine dernière, nous avons fabriqué des premiers milliers de kits. Précis, cet outil nous aide à détecter rapidement le virus, outre ceux fournis par l'OMS et les États-Unis", a informé Phan Quôc Viêt, directeur de Viêt Á, ajoutant que les retours sur ce kit sont très positifs.

Cette compagnie dispose d'une capacité de production d'environ 10.000 tests/jour, qui pourrait tripler en cas nécessaire. 

"Le kit, dont la qualité et l’exactitude sont comparables à ceux de l'OMS et des États-Unis, contribuera de façon considérable à la lutte contre la pandémie et au développement technoscientifique au Vietnam", a affirmé Dô Quyêt, directeur de l’Académie de médecine militaire.

Un kit pour 30 tests

La société Viêt Á a annoncé qu'elle enverrait cette semaine ses premiers kits de dépistage du SRAS-CoV-2 à quatre pays que sont l'Ukraine, la Finlande, l'Iran et la Malaisie. "Il s'agit du premier lot exporté, en quantité limitée. Cependant, 20 pays nous ont commandé, dont plusieurs pays européens tels que l'Allemagne, la Finlande, l'Italie, la Pologne, la Suède... La plus importante commande s'élève à 5.000 kits, permettant d'effectuer 150.000 tests", a-t-elle informé.

Selon le vice-ministre des Sciences et des Technologies, Pham Công Tac, Hanoï avait précédemment commandé 4.000 kits de diagnostic du SARS-CoV-2, chacun coûtant 500.000 dôngs. Ces produits serviront dans la capitale et seront  aussi offerts aux hôpitaux en Italie, la plus touchée en Europe.

Plus de 40 établissements médicaux vietnamiens en ont également passé commande.
 
Mai Quynh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

COVID-19 : les entreprises touristiques renforcent la sécurité Face à la situation compliquée de l'épidémie de COVID-19, le Service du tourisme de Hanoï a ordonné aux unités, aux entreprises, aux organisations et aux particuliers de renforcer les mesures de sécurité dans la lutte et la prévention de la pandémie ; d’estimer les effets de cette épidémie sur le secteur du tourisme.