27/06/2020 10:35
Un traitement impressionnant contre la pandémie de COVID-19 et l'ouverture précoce de l'économie nationale ont permis au Vietnam de soutenir d'autres pays, dont ceux de l'ASEAN. C'est ce qu'a estimé Jessica Wau, directrice adjointe chargée des études sur l’ASEAN à l’Institut des affaires internationales de Singapore, lors d’une interview accordée le 26 juin au correspondant de l’Agence Vietnamienne d’Information.
>>Lutte antiépidémique : l'Australie peut apprendre du Vietnam
>>Un site web suisse souligne le succès du Vietnam dans le combat

Désinfecter les bagages des passagers en provenance du Japon à l'aéroport de Vân Dôn dans la province de Quang Ninh (Nord).
Photo : VNA/CVN

Estimant le 36e Sommet de l'ASEAN, Jessica Wau a souligné que cet événement avait été retardée en raison du COVID-19, donc la réunion à distance est la meilleure solution dans cette situation actuelle. Le sommet a démontré les engagements d'un dialogue régulier au sein de l'ASEAN.

Pour faire face à la pandémie et accélérer le processus de reprise économique post-pandémique, les échanges sont plus importants que jamais, aidant les pays du bloc à actualiser la situation et à travailler ensemble pour trouver des solutions communes.

Elle a recommandé de ne pas négliger l'intégration et la création de couloirs touristiques sûrs pour des fins commerciales afin que les pays membres puissent reprendre après le COVID-19.

En ce qui concerne l’Accord de Partenariat économique régional global (RCEP), Jessica Wau a déclaré que l'ASEAN avait annoncé la possibilité pour la participation de l’Inde au RCEP.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Un champ d’ananas pour affoler son compteur de Hormis les cavernes Mua ou Tam Côc - Bich Dông, la province de Ninh Binh abrite également une nouvelle destination attirant les visiteurs. Il s’agit d’un champ d’ananas dans la ville de Tam Diêp.