06/12/2020 20:54
Selon l'Agence centrale des statistiques (BPS) d'Indonésie, l'industrie du tourisme du pays a fait face à de nombreuses difficultés en raison des impacts de l'épidémie de COVID-19.
Le plage et le rocher de Kelingking, à l'île indonésienne de Bali.
Photo : CTV/CVN

Les arrivées de touristes étrangers en octobre ont diminué de 88,25% par rapport à la même période 2019, bien qu'elles aient enregistré une légère augmentation de 4,57% par rapport à septembre, avec 158.200 arrivées. Selon les estimations, le tourisme indonésien a perdu plus de 100.000 milliards de roupies (environ 7 milliards d'USD) à cause du nouveau coronavirus.

Les statistiques de l'Association indonésienne des hôtels et restaurants (PHRI) montrent que les services d'hôtellerie-restauration se sont contractés de 11,86% par rapport à la même période 2019. Environ 78,5% des travailleurs dans les hôtels en Indonésie ont perdu leur emploi.

Bali a enregistré le taux d'occupation des hôtels le plus bas du pays à 9,53% en octobre, selon les données de BPS.

Avant la pandémie, le gouvernement indonésien avait fixé l'objectif d'accueillir 18 millions de touristes étrangers en 2020, après avoir vu 16,1 millions d'arrivées l'année dernière. Cependant, entre janvier et octobre, l'Indonésie a accueilli 3,72 millions de touristes, soit une baisse de 72,35% en un an.

Le ministère du Tourisme et de l'Économie créative s'attendait à ce que les arrivées étrangères atteignent entre 13 et 14 millions l'année prochaine.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

Ancienne cité impériale de Huê : une chute de 72,6% de son chiffre d’affaires en 2020 En raison de l’impact de la pandémie de COVID-19, le nombre de touristes dans l'ancienne cité impériale de Huê (Centre) en 2020 a fortement chuté, avec un million de touristes.