30/05/2021 14:55
Le 29 mai, le Premier ministre Pham Minh Chinh a présidé une conférence nationale en ligne sur la situation et les mesures urgentes pour prévenir et contrôler la pandémie de COVID-19 avec l'esprit de "combattre l'épidémie comme combattre l'ennemi".
>>Le Vietnam découvre un nouveau variant du coronavirus
>>Quelque 185 milliards de dôngs pour le Fonds de vaccination contre le COVID-19

Panorama de la conférence nationale en ligne sur la situation et les mesures urgentes pour prévenir et contrôler l'épidémie de COVID-19, le 29 mai.
Photo : VNA/CVN

Objectif : protéger la santé des populations, ne pas perturber les chaînes de production, faire circuler les marchandises, garantir le double objectif de "prévention et contrôle efficaces de l’épidémie et de développement socio-économique".

Le chef du gouvernement a demandé à tous les organes de tous niveaux de combiner efficacement "5K + vaccins + technologies". Le message "5K" consiste en "Khâu trang" (masque), "Khu khuân" (désinfection), "Khoang cach" (distance), "Không tu tâp" (pas de rassemblements), "Khai bao y tê" (déclaration de l’état de santé).

Le ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long, a affirmé que le Vietnam cherchait à avoir accès aux vaccins le plus rapidement possible et à assurer une couverture vaccinale la plus large possible. Cependant, comme le Vietnam n'est pas un "point chaud" de COVID-19, les fournisseurs de vaccins donnent la priorité aux régions gravement touchées par la pandémie et l'accès du Vietnam aux vaccins est limité.

Le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales conçoit une politique concernant le régime d'assurance sociale pour les employés mis en quarantaine en raison des risques liés au COVID-19.

Toujours le 29 mai, le Premier ministre Pham Minh Chinh s’est rendu à Bac Giang pour présider une réunion avec les dirigeants provinciaux sur le COVID-19. Il a ordonné aux ministères et aux autres organes compétents d’aider la province à surmonter rapidement les difficultés. Il a chargé le vice-Premier ministre Lê Van Thành de diriger directement la prévention et le contrôle de l'épidémie et la reprise des activités économiques à Bac Giang.

Jusqu'à présent, la province de Bac Giang a aménagé 13 zones de traitement pour les patients de COVID-19 avec un total de 3.600 lits. Elle continue de préparer de nouvelles installations d’une capacité d’environ 1.800 lits supplémentaires.

Le ministère de la Santé a transféré des centaines de milliers de doses de vaccin dans les deux provinces de Bac Giang et Bac Ninh pour la vaccination des travailleurs qui risquent d’être infectés par le virus.

Le Comité populaire provincial de Bac Giang assiste 34 entreprises à très faible risque d'infection, certaines grandes entreprises à faible et moyen risque d'infection appartenant à des chaînes de production mondiales (Apple, Samsung, Honda, Toyota) et les entreprises de production d’articles de première nécessité, à reprendre leurs activités. Au 29 mai, deux entreprises avec près de 200 employés sont retournées au travail.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

À la découverte de la mangrove de Dông Rui Grâce aux efforts conjugués des autorités et des populations locales, Dông Rui est aujourd’hui la plus belle et la plus vieille mangrove primitive du Nord du Vietnam. Située dans le district de Tiên Yên, province de Quang Ninh, elle est le meilleur rempart contre l’érosion marine et une extraordinaire source de vie pour les habitants.