06/05/2021 10:28
Le ministère de la Police renforcera le contrôle dans l’ensemble du pays pour détecter les étrangers entrant illégalement au Vietnam, a déclaré son porte-parole Tô Ân Xô.
>>COVID-19 : Vinh Phuc renforce la gestion de l'entrée des étrangers dans la localité
>>La police de Vinh Phuc et Hô Chi Minh-Ville traitent les entrées illégales
>>Hanoï et Hô Chi Minh-Ville arrêtent certaines activités

Lors de la conférence de presse périodique d’avril du gouvernement tenue le 5 mai à Hanoï, le porte-parole du ministère de la Police, Tô Ân Xô, a déclaré que récemment, 39 localités avaient détecté 1.343 Chinois entrés illégalement au Vietnam. Le ministère de la Police a traité et poursuivi 141 cas.

Les autorités de Diên Biên (Nord) remettent 13 citoyens chinois à la Chine.
Photo : VNA/CVN

Les entrées illégales sur le territoire vietnamien sont une violation de la souveraineté du Vietnam, entraînent des risques de l'épidémie de COVID-19 et affectant l’emploi des Vietnamiens. Par conséquent, il est nécessaire de punir sévèrement les entrées illégales, a-t-il déclaré.
 
Le général de division TTô Ân Xô a demandé de renforcer le cotrôle dans les zones frontalières et de sanctionner sévèrement les immigrants illégaux et des personnes impliquées.

Depuis le début de l'année, environ 150.000 personnes sont entrées au Vietnam, dont environ 110.000 par voie routière et 40.000 par voie aérienne. Il s’agit essentiellement des citoyens vietnamiens et experts étrangers.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Le tourisme de Hanoï s’efforce de surmonter les difficultés L’apparition de la quatrième vague d'infections par le coronavirus a gravement touché le tourisme. Les agences de voyage de Hanoï ont consenti de gros efforts afin de minimiser les dégâts ainsi que de préparer des scénarios de relance.