27/11/2020 17:36
Le gouvernement japonais a annoncé vendredi 27 novembre qu'une nouvelle campagne de dépistage d'anticorps au nouveau coronavirus sera menée sur quelque 15.000 personnes jusqu'à la fin de l'année afin de mieux saisir l'ampleur de la propagation de l'épidémie dans le pays.
>>Coronavirus : le point sur la pandémie
>>Tokyo va recommander des restrictions face à la montée des infections

Des usagers des transports portent le masque de protection à la gare de Shinagawa à Tokyo, le 19 novembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le ministre de la Santé, Norihisa Tamura, a précisé lors d'une conférence de presse que les tests de dépistage d'anticorps auront lieu à Tokyo, Osaka et dans trois autres préfectures, celles de Miyagi, Aichi et Fukuoka.

Le Japon a connu récemment un nombre record d'infections, plusieurs grandes villes, dont Tokyo et Osaka, demandant aux établissements de nuit de réduire leurs heures d'ouverture pour prévenir la propagation du virus.

Selon le ministère, les résultats de cette campagne aideront les responsables de la santé à comprendre plus précisément dans quelle mesure l'épidémie s'est propagée dans le pays, car des anticorps au virus seraient présents même chez les personnes asymptomatiques.

En juin, le Japon a dépisté la présence d'anticorps au coronavirus sur environ 8.000 personnes, les résultats montrant un taux d'infection de 0,10% à Tokyo, épicentre de l'épidémie dans l'archipel.

Dans le même temps, les taux d'infection pour Osaka et la préfecture de Miyagi se sont établis respectivement à 0,17% et 0,03%. Certains experts de la santé avaient déclaré que ces résultats montraient une propagation très limitée du nouveau coronavirus dans ces trois régions, les chiffres étant bien inférieurs aux quelque 20% alors détectés à New York et aux 5% en Espagne.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

La plus haute statue de Bouddha d'Asie du Sud-Est à Binh Phuoc Une gigantesque statue de Bouddha Gautama, qui fait 73 m de hauteur et a nécessité quatre ans de construction, a été inaugurée le 20 janvier à la pagode Phât Quôc Van Thành dans la province méridionale de Binh Phuoc.