28/02/2020 21:40
L'épidémie de COVID-19 affecte le comportement d'achat des consommateurs, les services en ligne devraient se développer et attirer davantage de nouveaux clients.
>>Le commerce électronique en plein essor mais difficile à contrôler
>>Business Times : Le Vietnam a un marché de l’e-commerce en plein essor

Le commerce électronique prévoit une croissance exceptionnelle grâce au COVID-19. Photo : Trân Viêt/VNA/CVN

Selon une enquête récemment publiée par Infocus Mekong Research, les achats en ligne, les services de livraison, le montage de voitures, les aliments en conserve,…devraient bénéficier en 2020 des effets du COVID-19. De plus, les produits de soins à domicile ont également la possibilité de se développer, car les consommateurs limitent le temps passé dans les lieux publics.

Le commerce électronique ne représentait que 5% de la vente au détail en 2019, mais à présent, 76% des consommateurs ont mené des achats en ligne au moins une fois au cours de ces 3 derniers mois, soit une croissance de plus de 20% en glissement annuel.

La raison en est que l'épidémie affecte le comportement d'achat. Les consommateurs veulent rester loin de la foule, limiter les achats dans les supermarchés, les centres commerciaux, aussi les services en ligne  attirent-ils  de nouveaux clients.

Avec une enquête menée auprès de 242 Pdg et propriétaires d'entreprises, 84% des entreprises interrogées ont déclaré que le COVID-19 affecte assez négativement leur fonctionnement cette année. Le COVID-19 est devenu la question la plus préoccupante en 2020 pour les cadres supérieurs. En outre, le ralentissement de l'économie mondiale et vietnamienne inquiète. Les revenus estimés des entreprises par rapport aux prévisions ont enregistré une baisse de 13,48%.

Notamment, selon les entreprises sondées, le tourisme, l'hôtellerie, la vente au détail, la restauration et l'industrie manufacturière sont les secteurs  subissant les plus grandes pertes. En particulier, les entreprises qui dépendent fortement du marché chinois sont clairement et fortement les plus touchées.

Le rapport indique également qu'avant l'épidémie, 70% des consommateurs vietnamiens s'attendaient à ce que l'économie du pays en 2020 soit meilleure qu'en 2019. La principale préoccupation des consommateurs est la pollution (53%), le manque de services de santé, l'éducation et le développement des infrastructures.

Toutefois, à l'heure actuelle, l'anxiété des consommateurs est entièrement focalisée sur l'épidémie  et ses impacts négatifs sur les activités commerciales, l'économie, le commerce ... Selon Infocus Mekong Research, un  changement de perspective aussi soudain est sans précédent.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.