18/04/2021 16:40
Dans la nuit du 17 avril, l’autorité de Phnom Penh a décidé de fermer pendant deux semaines le marché de Doeum Kor, un important distributeur de fruits et légumes pour la capitale, après avoir découvert une centaine de commerçants et gardiens du marché infectés au coronavirus.
>>Le couvre-feu à Phnom Penh prolongé de deux semaines pour freiner le COVID-19
>>La capitale cambodgienne ferme un marché de gros

Des habitants cambodgiens portent le masque à Phnom Penh.
Photo : VNA/CVN

Le gouverneur de Phnom Penh, Khuong Sreng, a signé un document pour fermer temporairement les marchés de Tuol Kork et de Boeng Keng Kang du 18 avril au 1er mai afin d'éviter le risque de propagation du virus. Il a également exhorté les personnes ayant fait leurs achats dans ces marchés (à partir du 5 avril) à s'isoler et à surveiller leur santé.

Selon le ministère cambodgien de la Santé, en près d’un mois, un total de 788 travailleurs et employés apparentés de 36 usines de Phnom Penh ont été infectés par le COVID-19. La maladie s'est propagée rapidement dans les usines textiles de Phnom Penh à partir du 21 mars, la date où le premier cas d'infection a été découvert dans l'usine de Din Han dans le district de Meanchey.

Selon l'Agence Kampuchea Press, la campagne de vaccination contre le COVID-19 dans la capitale Phnom Penh a été suspendue pendant trois jours. La raison est que de nombreux membres du personnel médical ne peuvent pas se rendre aux sites de vaccination en raison de difficultés à se déplacer durant le confinement.

Jusqu'à présent, le Cambodge a vacciné environ 1,24 million de personnes dans tout le pays.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

À la découverte du lac Noong U sauvage et charmant Le lac Noong U qui se trouve à environ 30 km de la ville de Diên Biên Phu dans la province de Diên Biên, est aussi beau qu'une aquarelle car entouré de montagnes et de forêts de pins.