20/02/2021 19:51
>>Le Cambodge renforce les contrôles le long des frontières avec la Thaïlande et le Vietnam
>>L'évolution de l'épidémie de COVID-19 au Cambodge, au Laos et aux Philippines

Le 20 février, le Cambodge a détecté 32 cas positifs au COVID-19 dans la capitale Phnom Penh, notamment à Koh Pich et à un autre condominium de la ville. Le Premier ministre Hun Sen a fait cette annonce samedi matin à la Télévision nationale du Cambodge (TVK). Il s’agit de la troisième vague de l’épidémie au Cambodge. La source de cette épidémie peut être attribuée à quatre personnes mises en quarantaine dans l'hôtel Sokha qui se sont échappées et avaient passé du temps dans plusieurs condominiums de la capitale. Deux d'entre eux ont été testés positifs pour le coronavirus, selon le Premier ministre Hun Sen. À ce jour, deux gardes de sécurité de l'hôtel ont été identifiés et détenus aux fins d'enquête pour avoir accepté des pots-de-vin pour autoriser ces quatre personnes à s'échapper. Le Premier ministre a appelé la population et les autorités des autres provinces à contenir la propagation du coronavirus depuis Phnom Penh. Malgré cela, il n'ordonnera pas la fermeture des écoles ou de toute entreprise qui ne sont pas liées à l'incident, a-t-il ajouté.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre