15/01/2021 22:43
Des milliers de nouveaux cas d’infection par le SARS-CoV-2 ont été signalés au cours des 24 dernières heures dans des pays d’Asie du Sud-Est.
>>Virus : mesures exceptionnelles de Londres et Paris, réunion de l'OMS sur les variants
>>Renforcement de la coopération Indonésie - Chine en réponse à la pandémie de COVID-19

Vaccination contre le COVID-19 dans la province de Banten en Indonésie.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

L’Indonésie a enregistré le 14 janvier le nombre record des infectés au COVID-19 jamais enregistré, avec 11.557 cas, portant le total dans ce pays à 869.600, dont 25.246 décès.

Le même jour, les Philippines ont confirmé 1.912 nouvelles contaminations et 40 décès supplémentaires. Jusqu’à présent, 494.605 infections ont été recensées dans ce pays, dont 9.739 décès.

Les autorités sanitaires philippines ont demandé aux gens d’intensifier leur vigilance après que le premier cas d’infection par la nouvelle variante du coronavirus apparue au Royaume-Uni avait été détecté le 13 janvier.

En Thaïlande, le nombre de cas confirmés est passé à 11.262 avec 69 décès après que les autorités de la santé aient signalé 271 nouveaux cas jeudi 14 janvier, dont 259 infections intracommunautaires.

Dans le contexte où le système de santé de la Malaisie est submergé par le nombre croissant de nouveaux cas enregistrés chaque jour, le ministère malaisien de la Santé a révisé sa réglementation sur la recherche de contacts et décidé de donner la priorité aux tests de dépistage.

Le ministère malaisien de la Santé a ordonné la mise en quarantaine à domicile pour tous les contacts étroits des cas positifs, mais seuls ceux qui présentent des symptômes de coronavirus seront testés.

Le bilan national s’est élevé jusqu’au 14 janvier à 147.855 cas d’infection par le nouveau coronavirus, dont 578 décès.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hà Nam préserve et promeut l’art traditionnel

Le tourisme industriel, une nouvelle tendance au Sud Alors que le tourisme international est toujours à l’arrêt a cause de la pandemie de COVID-19, il se pourrait que de nouvelles formes de tourisme voient le jour. Cela semble être le cas du tourisme industriel au Vietnam, notamment au Sud.