12/02/2020 23:35
L’épidémie du nouveau coronavirus (COVID-19) cause de grands bouleversements dans la société. Heureusement, au cœur de cette tourmente internationale jaillissent des histoires émouvantes qui prouvent l’entraide au sein de la communauté vietnamienne.

>>Les pays et territoires touchés par le nouveau coronavirus
>>Vietcombank vient en aide aux entreprises affectées par le nouveau coronavirus

 

Andy Dào Nguyên (droite) distribue des masques de protection à un habitant à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : DN/CVN


Depuis que le premier cas de contamination par le nouveau coronavirus, officiellement baptisé ce mardi 11 février Covid-19 (COronaVIrus Disease) par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a été annoncé au Vietnam, l’image de centaines de personnes faisant la queue devant des pharmacies pour acheter masques et gels antibactériens n’est pas chose rare. Certaines ont même cherché à tirer profit de cette situation en augmentant considérablement le prix des masques ou les stockant pour les exporter en Chine. Ces petites escroqueries ont provoqué l’inquiétude au sein de la communauté et on s'interroge sur la responsabilité de chacun face à ces problèmes sociaux.

Cependant, il y a aussi de belles histoires qui prônent la solidarité dans ces moments difficiles. L’histoire d’Andy Dào Nguyên à Hô Chi Minh-Ville est touchante. Ce garçon de 12 ans a décidé d’utiliser les 10 millions de dôngs de ses étrennes du Têt pour acheter des masques. Son but ? Les offrir aux autres, tout simplement. "À l’apparition du nouveau coronavirus, je suis allé directement à la pharmacie pour acheter des masques. Beaucoup de personnes n’ont pas les moyens de s’en procurer à cause de leur prix élevé. C’est pour cela que j’ai décidé d’investir tout mon argent pour venir en aide aux plus démunis", a raconté Andy Dào Nguyên. 

"Je suis très heureuse parce que malgré son jeune âge, mon fils a déjà beaucoup de compassion pour les autres", a confié Nguyên Thi Diêm Hang, sa mère. Avant d’ajouter : "Je travaille dans le secteur médical. J’ai mobilisé l’aide de mes collègues et amis pour acheter un grand volume de masques. Je suis très occupée mais je veux accompagner mon fils dans sa démarche humanitaire. Que l’on soit riche ou pauvre, nous devons tous faire preuve de générosité. C’est très important", a-t-elle souligné. 

"C’est une belle action. Je veux que d’autres suivent l’exemple de ce garçon", a déclaré Phan Lôc, à Hô Chi Minh-Ville.

"
Je souhaite que l’épidémie soit bientôt éradiquée pour que je puisse retourner à l’école", a partagé Andy Dào Nguyên. Sans oublier de rappeler à tous de se laver les mains régulièrement et d’éviter les foules. 

Toute la société multiplie les efforts

 
Distribution gratuite de masques de protection.
Photo : Kiêu Trang/CVN


Récemment, le Comité du Front de la Patrie de Hanoï a mobilisé le soutien des individus, entreprises et associations pour fournir gratuitement 10.000 gels antibactériens et 10.000 masques de protection aux habitants.

"Face à l’épidémie, notre société veut apporter son soutien à cette lutte en contribuant à la distribution de 10.000 gels antibactériens. Je souhaite que les habitants renforcent leur vigilance", a partagé Dang Huyên, vice-présidente de la société Laco.

"Nous finançon à hauteur de 50 millions de dôngs l’achat de masques et gels antibactériens. Actuellement, les entreprises doivent maximiser leurs efforts pour  combattre le nouveau coronavirus", a souligné Lê Phung Thang, président de l’Association des jeunes entrepreneurs de Hanoï.

Ces produits ont été distribués dans cinq endroits sur l’ensemble de la capitale. "Ce programme revêt une signification importante, notamment pour les pauvres, dans le contexte où le prix des masques connaît une forte hausse", a insisté Ngô Dai Nghia, district de Xuân Truong, province septentrionale de Nam Dinh.

Ces actions humanitaires se répandent dans tout le pays. Elles contribuent à réaffirmer l’entraide au sein de la communauté, une belle tradition du peuple vietnamien, surtout face aux difficultés.
 

Vân Anh/CVN

 

 

 

 

 

 

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Le Vietnam compte faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030 Le Vietnam se fixe pour objectif de faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030, pour un développement durable, aidant le pays à figurer parmi les 30 premiers du monde en termes de compétitivité touristique, selon une stratégie de développement touristique d'ici 2030 récemment approuvée par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.