17/08/2021 17:45
La Nouvelle-Zélande a enregistré mardi 17 août, pour la première fois depuis six mois, son premier cas de contamination de COVID-19 d'origine locale, contraignant les autorités à prendre des mesures pour éviter une éventuelle propagation de l'épidémie.
>>La Nouvelle-Zélande espère une réouverture progressive des frontières en 2022
>>Nouvelle-Zélande : 11 membres de l'équipage d'un porte-conteneurs testés positifs

Un soignant note des informations dans un centre de dépistage du COVID-19 le 14 août 2020 à Auckland. Photo : AFP/VNA/CVN

Le ministère de la Santé a précisé que la personne a été testée positive à Auckland, la plus grande ville du pays, et que l'origine de sa contamination n'a pas encore été déterminée.

Un conseil des ministres doit se tenir mardi 17 août afin de décider des mesures à prendre après la découverte de ce premier cas d'origine locale depuis le 28 février.

"Une réponse ferme et rapide est la meilleure manière d'enrayer toute éventuelle propagation et il est demandé à chacun de rester calme et de se montrer responsable le temps de recueillir plus d'informations sur un cas éventuel", a déclaré le ministère sans donner plus de détails.

L'archipel a été salué à l'étranger pour sa gestion efficace de l'épidémie de COVID-19 qui, jusqu'à présent, n'a fait que 26 morts pour une population de cinq millions d'habitants.

La campagne de vaccination peine cependant à se déployer, avec jusqu'à présent environ 20% de la population entièrement vaccinée. Les deux millions d'habitants d'Auckland ont été confinés pour de courtes périodes et la dernière fois remonte au mois de mars.

La semaine dernière, les autorités avaient affirmé que la découverte de cas de contamination liés au variant Delta entraînerait "un confinement court et soudain".

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Le vice-PM Vu Duc Dam préside une réunion sur le redémarrage du tourisme Dans l'après-midi du 21 octobre, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a présidé une réunion en ligne avec plusieurs ministères et Comités populaires locaux sur le plan d'accueil de touristes étrangers dans la nouvelle situation.