31/07/2021 21:00
Connaissant une flambée de cas de contamination au COVID-19, la Malaisie a prolongé l'état d'urgence sanitaire en cours dans l'État du Sarawak jusqu'en février 2022 et repoussé les élections régionales, a annoncé samedi 31 juillet l'Agence nationale de presse de Malaisie, Bernama.
>>Malaisie : un million de doses de vaccin Pfizer-BioNtech attendues
>>Malaisie et Laos cherchent à empêcher la propagation du COVID-19

La police malaisienne rappelle aux gens de mettre en œuvre la réglementation sur la prévention du COVID-19.
Photo: Xinhua/VNA

La Malaisie est en état d'urgence à l'échelle nationale pour empêcher la propagation du COVID-19, qui devait expirer dimanche 1er août.

Le roi al-sultan Abdullah a décrété que l'état d'urgence doit suspendre les élections dans cet État afin d'éviter toute nouvelle flambée du COVID-19, rapportée à Bernama.

L'Assemblée législative de l'État du Sarawak prenait fin le 6 juin. L'état d'urgence nationale a empêché les élections d'être tenues.

Les cas d'infection au COVID-19 ont augmenté rapidement en Malaisie ces dernières semaines. Les cas quotidiens ont touché un record de 17.405 cette semaine et le nombre total d'infections s'élevait à 1,09 million vendredi 30 juillet.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.