05/09/2020 20:03
Le 4 septembre, le Comité populaire provincial de Khanh Hoà (Centre) a décidé de mettre fin à la distanciation sociale mise en place depuis le 10 août.
>>Aucun nouveau cas de coronavirus n'est signalé samedi matin 5 septembre
>>Coronavirus : 13 patients se rétablissent à Quang Nam
>>Le Vietnam enregistre trois cas exogènes de COVID-19

Contrôler la température corporelle d'une touriste à Hon Chông, ville de Nha Trang, province de Khanh Hoà (Centre).
Photo : Phan Sau/VNA/CVN

Depuis le 7 août 2020, où le 791e cas de COVID-19 du Vietnam a été détecté à Khanh Hoà, cette province du Centre a passé 28 jours sans aucun nouveau cas de transmission locale du coronavirus.

Pour faciliter le développement économique et assurer la sécurité sociale, à partir du 5 septembre à 00h00, les événements, activités religieuses, mariages, services non essentiels (karaoké, bar, discothèque, établissement de massage, jeux vidéo en ligne) sont autorisés à reprendre leurs activités en assurant des mesures préventives telles que le port du masque, le contrôle de la température corporelle...

Pour les rassemblements de nombreuses personnes, il est nécessaire de garder une distance minimale d'un mètre.

Durant la nouvelle phase épidémique, au 4 septembre, la province de Khanh Hoà a signalé 13 cas de COVID-19. La plupart d'entre eux sont des citoyens vietnamiens rentrant chez eux via l'aéroport international de Cam Ranh, seul un cas de transmission locale du virus. Deux patients ont été guéris et sont sortis de l’hôpital le 14 août et le 1er septembre.
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Le sud de Phu Quôc émerge comme un nouveau paradis de villégiature En cette période stressante, trouver un bel espace pour se détendre sera une tendance et le sud de Phu Quoc dans la province de Kiên Giang dans le delta du Mékong, apparait comme une destination idéale pour une "mise au vert" idéale.