07/04/2020 18:27
Selon le Service de la santé de Hanoï, la ville se prépare à un scénario de niveau 4 pour faire face à l’évolution de l'épidémie de COVID-19, avec l’accent mis sur le renforcement des formations sur les schémas thérapeutiques, l'expertise et les techniques de contrôle des infections à l’intention des forces chargées du traitement et des soins aux patients, dans le but de guérir ceux-ci et de minimiser la mortalité.
>>Coronavirus: des scénarios pour la 2e vague d’infections
>>COVID-19 : L'exercice à domicile gagne en popularité au Vietnam
>>COVID-19 : des mesures drastiques mises en place

Désinfection dans une rue hanoïenne. Photo : Duong Giang/VNA/CVN

En particulier, il faut prêter une grande attention à la prévention des infections dans les hôpitaux et établissements médicaux, chez les agents de santé, le contingent chargé de soins aux cas infectés et aussi chez les patients atteints d’autres maladies.

La directrice adjointe du Service de la santé de Hanoï, Trân Thi Nhi Hà, a ordonné aux établissements médicaux de renforcer le dépistage et le confinement des cas de COVID-19.

Du 100e au 300e cas, Hanoï les a transférés et les transférera à l'Hôpital central des maladies tropicales 2. Pour les cas suivants, Hanoï les enverra à l'Hôpital Bac Thang Long, l'Hôpital de campagne Mê Linh, la Polyclinique Duc Giang, l’Hôpital Thanh Nhàn, la Polyclinique de Hà Dông, et la Polyclinique de Dông Da.

Le Service municipal de la santé a organisé de nombreuses  formation pour les cadres, les conducteurs, les personnes chargées des soins des patients ... sur la lutte contre les infections, l'utilisation d'équipements de protection individuelle, les soin aux malades.

Trân Thi Nhi Hà a également déclaré que Hanoï se préparait suffisamment en termes d'équipements, d’installations comme de ressources humaines pour faire face à la situation plus compliquée de COVID-19.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vivre vert, nouveau mode de vie chez les jeunes Vietnamiens

Le tourisme vietnamien en bonne posture sur son marché national Depuis que la pandémie de COVID-19 a été maîtrisée au Vietnam, le secteur du tourisme, qui a été gravement touché par l’épidémie, a pris des mesures pour se relancer, dans un premier temps, sur le marché intérieur.