28/05/2021 15:07
Les organes concernés exhortent les établissements religieux à suspendre de leurs activités afin d'assurer la prévention et la lutte contre le COVID-19, a annoncé le vice-ministre de l'Intérieur, chef du Comité gouvernemental des affaires religieuses Vu Chien Thang.

Dans le contexte des évolutions compliquée de la pandémie de COVID-19 et à l’apparition de 36 cas positifs au SARS-CoV-2 à Hô Chi Minh-Ville liés à la chaîne d'infection du COVID-19 de la secte religieuse de la Renaissance, Vu Chiên Thang a appelé les organisations religieuses, les pratiques et les fidèles à mettre en œuvre des mesures de prévention et de lutte contre la pandémie.

Le vice-ministre de l'Intérieur, chef du Comité gouvernemental des affaires religieuses Vu Chiên Thang. Photo : VNA/CVN

Lors d'une interview accordée à l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) le 27 mai, Vu Chiên Thang a apprécié les organisations religieuses qui ont accompagné les autorités à tous les niveaux dans la prévention et le contrôle de COVID-19, ce qui démontre leur responsabilité vis-à-vis du pays, contribuant à rapporer l'efficacité dans ce combat contre le COVID-19.

Ces derniers temps, les responsables de 43 organisations religieuses se sont engagées à bien respecter la directive du gouvernement sur la prévention et la lutte contre la pandémie.

S’agissant des 36 cas d’infection de COVID-19 à Hô Chi Minh-Ville liés à la secte religieuse de la Renaissance, Vu Chiên Thang a précisé que les activités religieuses de cette église ont eu lieu seulement à ce lieu avec 29 membres réguliers.

Pour l’heure, les autorités de Hô Chi Minh-Ville s’accélèrent rapidement le traçage et l’identification des sources d'infection pour enrayer complètement ce foyer épidémique. Selon Vu Chiên Thang, la 4e vague d'épidémie est compliquée et se déroule juste au moment où certaines religions au Vietnam prévoient d’organiser de nombreuses activités religieuses majeures. Dans ce contexte, il a appelé les sectes à mettre en œuvre sérieusement la distance et à appliquer des formes de pratique des activités religieuses en ligne et à ne pas se rassembler en grand nombre pour éviter la propagande de la maladie dans la communauté.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

À la découverte de la mangrove de Dông Rui Grâce aux efforts conjugués des autorités et des populations locales, Dông Rui est aujourd’hui la plus belle et la plus vieille mangrove primitive du Nord du Vietnam. Située dans le district de Tiên Yên, province de Quang Ninh, elle est le meilleur rempart contre l’érosion marine et une extraordinaire source de vie pour les habitants.