18/03/2020 21:25
Ces derniers jours, de nombreux artistes et autres célébrités se sont unis contre ces deux fléaux que sont le COVID-19 et l’intrusion saline dans le delta du Mékong.
>>Le gouvernement soutient les localités touchées par la salinisation
>>COVID-19 : des événements reportés ou organisés en ligne

Cinq provinces du delta du Mékong (Tiên Giang, Bên Tre, Long An, Kiên Giang, Cà Mau) ont signalé la gravité du phénomène d’intrusion saline.
Photo : BTC/CVN

Le 6 mars, cinq provinces du delta du Mékong (Tiên Giang, Bên Tre, Long An, Kiên Giang, Cà Mau) ont signalé le grave problème d’intrusion saline, dépassant en intensité le niveau de 2016.

À Bên Tre, 5.000 ha de rizières sont menacés. Dans de nombreux endroits, la population doit acheter de l'eau de rivière transportée à partir de zones non salines au prix de 100.000 à 200.000 dôngs par m³.

Selon le ministère de l'Agriculture et du Développement rural, le delta a perdu environ 20.000 hectares de rizières en raison de l’eau salée, soit 7% de plus qu’en 2016. Cette situation devrait durer plus d'un mois car en mars, le débit du Mékong devrait rester à un niveau très bas.

Agir contre la salinisation

En ces temps difficiles, les artistes ne peuvent plus monter sur scène, pourtant ils ne restent pas les bras croisés. Ils se bougent pour vaincre le COVID-19 et la salinisation. Le 11 mars, Dai Nghia a fait don de 14 purificateurs d'eau à de nombreux agriculteurs ainsi que des conteneurs de 500 litres d’eau douce. L'acteur a déclaré qu'il avait utilisé ses propres deniers ainsi que des dons divers pour financer ces machines et leurs installations.

"On prévoit qu'à la fin de cette semaine, nous aurons installé 11 filtres supplémentaires dans de nombreuses zones de Bên Tre, telles que Cho Lach, Châu Thành ou Mo Cay Bac" a-t-il déclaré.

"Nous soutenons Bên Tre car cette province est la plus touchée par ce problème d’eau salée. Je remercie tous les bienfaiteurs pour leur soutien enthousiaste au profit des populations en danger", a déclaré  la chanteuse Thuy Tiên, qui a lancé un appel sur sa page Facebook personnelle afin de soutenir l'installation de filtres à eau, d’une valeur de 50 millions de dôngs. En quelques jours, la cagnotte est déjà au plus de 11 milliards de dôngs.

Des gens font la queue pour recevoir de l'eau douce dans le delta du Mékong.
Photo : BTC/CVN
Récemment, la chanteuse Hô Ngoc Hà et certains de ses camarades ont collecté 2 milliards de dôngs. Dès le début du mois de mars, des représentants de chanteuses sont allées sonder les provinces de Bên Tre, Long An, Tiên Giang pour creuser des puits afin de planifier la distribution gratuite d'eau.

Voyant les personnes aux prises avec cette grave pénurie d'eau douce, la chanteuse Phi Nhung a fait don de 500 litres d'eau douce et de 50 réservoirs d'eau, pour un total de 100 millions de dôngs, aux habitants de la commune de Hung Nhuong (province de Bên Tre). Elle a remis aussi 100 millions de dôngs à la pagode Luong Viên (province de Tiên Giang) afin de forer des puits.

Tous unis contre la pandémie de COVID-19

Du 3 au 12 mars, le chanteur Hà Anh Tuân, le réalisateur Cao Trung Hiêu et le producteur Vo Dô Minh Hoang ont soutenu financièrement l’installation de 3 chambres de confinement pour l'hôpital de campagne du district de Cu Chi (Hô Chi Minh-Ville), l’hôpital général de la province de Quang Ninh et l’hôpital général de Duc Giang (Hanoï). Le coût moyen d'une chambre s’élève à près de 650 millions de dôngs.

Après Hà Anh Tuân, l'acteur-chanteur Chi Pu a fait don d'un milliard de dôngs pour installer une salle d'isolement à pression négative à Hanoï, et 5.000 tuniques de protection pour le personnel médical.

Début mars, la chanteuse Hô Ngoc Hà avec le designer Ly Quy Khánh et ses amis ont également offert 3 milliards de dôngs. Hô Ngoc Hà a soutenu à hauteur d’un milliard de dôngs la prévention de la pandémie de COVID-19.

"Les hôpitaux actuels peuvent avoir besoin d'équipements, alors il serait préférable que nous donnions des objets concrets", a déclaré la chanteuse Min, qui a offert 10.000 masques à l'Hôpital central des maladies tropicales à Hanoï.

Depuis Hanoï, les chanteurs Tùng Duong et Pham Thùy Dung ont fourni 2.000 combinaisons de protection au secteur de la santé de Hanoï. Tùng Duong a également appelé ses amis à contribuer davantage pour offrir d’autres objets essentiels (gel hydroalcoolique, équipements de protection, masques médicaux, gants et vitamine C).

Début mars, les artistes Nhât Kim Anh, Dai Nghia, Vo Tân Phát et TiTi ont distribué gratuitement des masques médicaux et des sprays désinfectants aux hôpitaux Cho Rây et Pham Ngoc Thach et à un parc industriel de Hô Chi Minh-Ville.

Sans faiblir, de nombreux artistes accompagnent la communauté dans la lutte contre les catastrophes naturelles et le COVID-19. Un belle période où solidarité et partage font plaisir à voir.

Minh Thu/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

La pagode Bút Tháp, chef-d’œuvre d’architecture Dans le petit village de Dinh Tô, à 25 km au nord-est de Hanoï, se trouve un des plus vieux lieux de culte bouddhiste du Vietnam : la pagode Bút Tháp, littéralement la pagode de la Tour du pinceau. Véritable bijou architectural, sa visite s’impose.