15/02/2020 22:32
Face à l'évolution de la situation liée à l’épidémie du nouveau coronavirus (Covid-19), nombreux sont les habitants qui s’orientent vers l’achat de produits en ligne au lieu de se rendre directement dans les magasins.

>>Le Covid-19 plombe la croissance du secteur industriel
>>Covid-19 : renforcement de la protection de la santé des touristes au Vietnam

De nombreuses boutiques sont désertées à cause du Covid-19.

Photo : Phuong Mai/CVN


Selon Nguyên Tuân Vinh, propriétaire d’une boutique de vêtements située à Hanoï, depuis le Têt, son chiffre d’affaires a connu une forte baisse, notamment dû  au déclin d’achats sur place. "La plupart des gens ont peur de la foule. Le Covid-19 est à l’origine de cette situation alors je suis obligé d’accélérer la vente en ligne de mes produits. Je les présente via Zalo, Facebook, et j’applique une série de programmes de promotions pour les clients qui payent en ligne", partage M. Tuân Vinh.  Grâce à cette campagne, son chiffre d’affaires s’est amélioré.

Pour Nguyên Thu Trang, propriétaire d’un magasin de petite taille spécialisé dans la vente de friandises, "depuis une semaine, je reçois beaucoup de commandes en ligne, environ 10-20 unités/jour, soit le double, voire le triple par rapport à la situation avant l’épidémie". Cette patronne a cherché à diversifier ses marchandises et elle applique la politique d’exonération partielle, ou totale, des frais de transport pour ses commandes en ligne.

Les magasins et boutiques en ligne ne sont pas les seuls à connaître une augmentation de leurs commandes en ligne, certains restaurants ont également enregistré une forte hausse via les applications Grab, Foddy et Aha, notamment. Voici un exemple qui en dit long. Il s’agit du petit restaurant Cô Ly où est servi le bun ôc (vermicelles aux ampullaires) situé dans la rue Bach Mai, arrondissement de Hai Bà Trung, à Hanoï. Selon Lê Thi Ly, propriétaire, "le nouveau virus, en plus du froid hivernal, est la cause de la chute de 30-40% des clients qui viennent sur place. En revanche, nous avons également connu une augmentation de 30 à 40 commandes par jour en ligne", affirme-t-elle. Et d’ajouter que "les commandes via appels et applications téléphoniques sont montées en flèche. La plupart des clients choisissent le mode de paiement par virements bancaires et les repas sont livrés à domicile. Nous avons ainsi enregistré une hausse de 50 à 70% du nombre total de nos commandes en ligne", a affirmé Lê Thi Ly.
 
Des livreurs surchargés

Ces derniers jours, le nombre de livreurs de marchandises reste cependant modeste. Pourquoi ? La raison est simple. Hausse des commandes certes mais baisse des étudiants qui se lancent dans la livraison expresse. "80% des commandes via l’application Foody sont virées en ligne car l’argent liquide peut être source de contamination", fait savoir Nguyên Van Linh, un livreur de l’application Foddy.

L’achat de produits en ligne est en hausse dans le contexte de l'évolution de la situation liée à l’épidémie du Covid-19. Photo : Thùy Trang/CVN


La course au commerce en ligne et au transport express est acharnée. Il est conseillé, selon les experts, que les consommateurs doivent choisir des magasins de renom. Le Docteur Dinh Trong Thinh, de l’Institut des finances, a dit qu’afin de garantir des transactions financières en toute sécurité, les entreprises doivent moderniser les technologies concernées, en particulier, les banques et organisations de crédit qui doivent accorder une attention particulière à accroître la dimension de l’anonymat et la préservation des informations, qu’elles soient personnelles ou bancaires. "La lutte contre les criminels de haute technologie s’avère difficile mais une sécurité absolue est nécessaire dans les transactions bancaires. Cela contribue à pousser les habitants à utiliser les modes de payement électronique", ajoute Dinh Trong Thinh.

Afin d’assurer une sécurité optimale en termes de transactions en ligne, les habitants se doivent aussi de protéger leurs informations et de ne pas les partager avec n’importe qui au risque de se faire pirater son compte.


Phuong Mai/CVN


 
 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.