14/08/2020 17:30
Vendredi matin 14 août à Hanoï, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam, chef du Comité national de pilotage pour la prévention et la lutte contre l'épidémie de COVID-19, a présidé une réunion sur les mesures à prendre dans la période actuelle.
>>COVID-19 : six nouvelles infections et un décès

Panorama de la réunion, le 14 août à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Évaluant la complexité des cas d'infection au SARS-CoV-2 détectés récemment dans la province de Hai Duong (Nord), le ministre par intérim de la Santé, Nguyên Thanh Long, a déclaré qu’il était possible que le 867e cas  avait été infecté par le COVID-19 depuis le 30 juillet.

La mise en place immédiate de la distanciation sociale dans la ville de Hai Duong est une solution justifiée et opportune, a-t-il souligné.

Le ministère de la Santé aidera Hai Duong dans le traçage et la mise en quarantaine, dans l’application des mesures pour localiser et contenir les foyers épidémiques, et effectuer un dépistage à grande échelle chez les personnes liées au restaurant où un homme contaminé par le coronavirus travaillait.

Nguyên Thanh Long a demandé d’élever le niveau d'alerte dans la communauté, tout en recommandant à la population de porter le masque de protection pour sortir de chez soi.

Lors de la réunion, les participants ont convenu de continuer de privilégier le traitement des patients atteints de COVID-19 à Dà Nang et Quang Nam, de renforcer la gestion et le contrôle des arrivées des étrangers venus travailler au Vietnam.

Ils ont proposé aux médias de masse et aux organisations sociales d'appeler les gens à continuer à appliquer les mesures de prévention et de lutte contre l’épidémie.

Selon un bilan actualisé à 6h00 le 14 août par le ministère de la Santé, le Vietnam recense au total 911 cas de contamination au coronavirus, dont 21 décès.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le Vietnam sera le premier candidat à la Lorsque les pays lèveront la fermeture de leurs frontières, le Vietnam sera le premier candidat à la "bulle touristique" internationale grâce à son succès dans le contrôle de l’épidémie.