02/08/2021 21:14
Devant les évolutions complexes de la 4e vague du coronavirus, le ministre de la Santé Nguyên Thanh Long a demandé à des localités de préparer des scénarios pour faire face à un éventuel grand nombre d’infections.
>>Binh Duong en réponse d'urgence à la pandémie de COVID-19
>>Hanoï s’efforce de retracer et de localiser de nouveaux foyers épidémiques
>>Hô Chi Minh-Ville s’efforce de mettre en service rapidement quatre centres de réanimation

Test du coronavirus.
Photo : VNA/CVN

Lors d’une réunion virtuelle tenue lundi 2 août, le ministre de la Santé Nguyên Thanh Long a demandé d’améliorer les capacités locales de dépistage et de traitement des patients du COVID-19, d'appliquer strictement les principes du ministère de la Santé en matière d’accueil et de traitement des patients.

Selon ces principes, les établissements recevant des patients  sont divisés en trois niveaux. Le premier profite des centres de quarantaine concentrés pour traiter les cas positifs avec ou sans symptômes.

Le deuxième  comprend des établissements de santé au niveau  des districts ou arrondissements, équipés d'un système d'alimentation en oxygène central ou d’oxygénothérapie nasale à haut débit (ONHT) pour traiter les patients présentant les symptômes les plus graves.

Le troisième comprend des hôpitaux qui disposent de deux centres de soins intensifs (USI), spécialisés dans le traitement des patients  présentant des symptômes sévères.

Le ministre de la Santé Nguyên Thanh Long (centre) lors de la réunion virtuelle le 2 août.
Photo : VNA/CVN

Il faut faire sortir les infections au coronavirus de la communauté le plus rapidement possible, a demandé le ministre Nguyên Thanh Long, ajoutant que la coordination, le transport et l'accueil des patients devaient se faire conformément à chaque niveau.

Il a également appelé les établissements privés à donner un coup de main aux autorités sanitaires.

Dans une séance de travail avec des représentants des hôpitaux privés à Hô Chi Minh-Ville, le ministre a apprécié leur participation dans l’échantillonnage et la vaccination avant de les encourager à ouvrir leurs portes aux patients du COVID-19 si possible.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.