20/11/2020 17:19
Dans un nouveau rapport publié à la veille de la Journée mondiale de l'enfance, l'UNICEF met en garde contre les conséquences importantes et croissantes pour les enfants alors que la pandémie de COVID-19 approche de sa deuxième année.
>>Libye : l'UNICEF et l'OMS préoccupés par une pénurie de vaccins 

Dans une classe à Tel Aviv, le 1er septembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Tout au long de la pandémie de COVID-19, il y a eu un mythe persistant selon lequel les enfants sont à peine touchés par la maladie. Rien n'est plus éloigné de la vérité", a déclaré Henrietta Fore, directrice exécutive de l'UNICEF l'occasion de la publication du rapport.

"Plus la crise se prolonge, plus son impact sur l'éducation, la santé, la nutrition et le bien-être des enfants est profond. L'avenir de toute une génération est en danger", a-t-elle ajouté.

Publié avant la Journée mondiale de l'enfance, le rapport intitulé "Prévenir une génération perdue du COVID" est le premier document du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) à décrire de manière exhaustive les conséquences désastreuses et croissantes pour les enfants alors que la pandémie se prolonge.

Le rapport montre que si les symptômes chez les enfants infectés restent bénins, les infections augmentent et l'impact à long terme sur l'éducation, la nutrition et le bien-être de toute une génération d'enfants et de jeunes peut changer la vie.

Le rapport constate qu'au 3 novembre, dans 87 pays disposant de données ventilées par âge, les enfants et les adolescents de moins de 20 ans représentaient 1 sur 9 des infections par la COVID-19, soit 11% des 25,7 millions d'infections signalées par ces pays.

Le document observe aussi une baisse de 40% de la couverture des services de nutrition pour les femmes et les enfants dans 135 pays. En octobre 2020, 265 millions d'enfants ne bénéficiaient toujours pas de repas scolaires dans le monde. Plus de 250 millions d'enfants de moins de 5 ans pourraient ne pas bénéficier des bienfaits des programmes de supplémentation en vitamine A, qui protègent leur vie.

De plus, 65 pays ont signalé une diminution des visites à domicile par les travailleurs sociaux en septembre 2020, par rapport à la même période l'année dernière.

Le rapport fait également valoir qu'en novembre 2020, 572 millions d'élèves sont touchés par 30 fermetures d'écoles dans les pays, soit 33% des élèves inscrits dans le monde entier.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Bac Son, la vallée des contemplations À plus de 160 km de Hanoï, Bac Son est une vallée paisible aux paysages magnifiques. Éloignés du tohu-bohu citadin, les visiteurs pourront s’immerger dans la vie quotidienne locale et se recueillir auprès des Tày et Nùng très hospitaliers.