16/10/2020 11:26
Dans l’après-midi du 14 octobre, le ministère de la Santé a organisé une réunion destinée à définir un ensemble de critères à respecter dans les établissements sanitaires pour lutter contre le coronavirus et les infections respiratoires aiguës.
>>COVID-19 : le Vietnam confirme deux nouveaux cas importés
>>Le Vietnam se prépare à la saison à haut risque de transmission

Contrôle de la température corporelle à hôpital Thanh Nhàn à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Actuellement, plus de 1.400 hôpitaux observent les critères d’hygiène et de sécurité relatifs à la lutte contre la propagation du coronavirus. Mais il reste plus de 35.000 établissements du type polycliniques, cliniques spécialisées, cliniques de médecine traditionnelle et cabinets médicaux, dont la fréquentation présente des risques, d’où la nécessité de mettre en place des critères stricts.   

Les participants à la réunion de mercredi 14 octobre ont donc défini 11 critères à observer dans le travail de prévention et de contrôle des infections dans les zones surpeuplées, mais aussi dans la gestion des risques associés au patient, à sa famille et au personnel médical... Ces critèresse rapportent tous aux cinq principes antiépidémiques édictés par le ministre de la Santé : prévenir, détecter, isoler, éradiquer et soigner.
 
VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
«Bún Ốc Bà ngoại» transmet les valeurs de la cuisine vietnamienne

Excursion au village des chapeaux iconiques Le village de Chuông, situé à plus de 30 km du centre-ville de Hanoï, est réputé depuis longtemps pour la fabrication de chapeaux coniques en feuilles de latanier.