14/02/2020 13:40
Le lot de marchandises de la Sarl des sciences et des technologies Texhong Yinhe (Chine) a réalisé les procédures de dédouanement pour l’importation au Vietnam via le pont Bac Luân II, à la porte frontalière de Mong Cai, province de Quang Ninh (Nord).

>>Dédouanement de 580 tonnes de produits agricoles
>>Difficultés pour les exportations de certains produits agricoles
>>Coronavirus : reprise du dédouanement au poste frontière de Lào Cai
 

Contrôle médical au point de dédouanement. Photo : VNA/CVN


Le lot de marchandises de la Sarl des sciences et des technologies Texhong Yinhe (Chine), il s’agit du premier lot de marchandises d’importation de la Chine via ce pont après l’ordre d’arrêter provisoirement les activités d’import-export à cause du COVID-19.

La ville de Mong Cai, dans la province de Quang Ninh, a achevé les préparatifs pour reprendre le commerce via la porte frontalière internationale de Mong Cai, après une suspension en raison de l'épidémie de maladie respiratoire aiguë causée par le coronavirus (COVID-19).

Cela est conforme à la directive du Premier ministre sur la garantie d’activités normales d’importation et d’exportation et du commerce transfrontalier.

En conséquence, les véhicules transportant des marchandises de la Chine au Vietnam et vice versa seront stérilisés par un système automatique, tandis que les conducteurs subiront un examen médical strict et seront entièrement équipés de masques médicaux et de combinaisons de protection. Pendant ce temps, les porteurs seront strictement gérés et mis en quarantaine, ainsi qu’équipés d'équipements de protection.

Plus tôt, les autorités de Mong Cai et de sa ville voisine chinoise Dongxing ont discuté des plans de reprise du commerce via la paire de portes frontalières de Mong Cai-Dongxing.

La ville de Mong Cai s'associera aux agences compétentes pour éliminer les goulets d'étranglement et soutenir les entreprises locales d'import-export, et cherchera des mesures pour améliorer la capacité de manutention afin de réduire le temps d'attente pour les conducteurs chinois au Vietnam. En outre, il a travaillé pour étudier le marché pour connecter les entreprises locales et préparer les produits pour l'exportation juste après la reprise.

Un rapport de la ville a montré que la prévention et le contrôle du COVID-19 ont été effectués de manière complète et drastique. Un examen médical et une stérilisation ont été mis en place dans toute la ville et des sites de quarantaine COVID-19 ont été organisés pour les cas suspects.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Le Centre du Vietnam reste une destination sûre Alors que de nombreuses localités ont suspendu leurs activités touristiques pour prévenir les infections respiratoires aiguës causées par la nouvelle souche du coronavirus (COVID-19), le Centre du Vietnam fait des efforts pour assurer la sécurité pour accueillir les voyageurs, avec des mesures pour consolider son image de destination sûre.