20/06/2021 21:02
Hô Chi Minh-Ville se lance dans sa plus grande campagne de vaccination contre le COVID-19. L’injection des premières doses s'est faite ce samedi 19 juin avec plus de 500 travailleurs de deux entreprises du Parc de hautes technologies de la mégapole du Sud.
>>COVID : Hô Chi Minh-Ville effectue une campagne de vaccination à partir du 19 juin
>>Les localités vietnamiennes encouragées à prendre en charge la vaccination
>>Vaccination : pour atteindre l'immunité collective fin 2021 début 2022

Le vice-Premier ministre permanent Truong Hoà Binh lors de la cérémonie de mise en route de la vaste campagne de vaccination à Hô Chi Minh-Ville.

La cérémonie de mise en route de la campagne de vaccination dans la mégapole du Sud s'est déroulée le 19 juin en présence, entre autres, du vice-Premier ministre permanent Truong Hoà Binh ; du secrétaire du Comité du Parti de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Van Nên ; du ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long ; et du ministre de l'Information et de la Communication, Nguyên Manh Hùng.
 
Lors de son allocution, le vice-Premier ministre permanent Truong Hoà Binh a indiqué que le pays devait faire face depuis le 27 avril à une 4e vague de contaminations très compliquée et imprivisible en raison de nouvelles mutations du virus. Le nombre élevé de cas - 1.000 jusqu'à présent - perturbe de nombreux domaines de la vie, notamment les activités économiques et sociales.

C’est dans ce contexte d’urgence que le gouvernement a décidé d’allouer une grande partie des doses reçues récemment du Japon (un million) à la protection des habitants de Hô Chi Minh-Ville, qui sont aujourd’hui les plus menacés.

"Je sais que la quantité de vaccins distribués ne répond qu'à une partie des besoins des quelque 2,3 millions de personnes prioritaires. Par conséquent, Hô Chi Minh-Ville doit déployer sa campagne conformément à la résolution gouvernementale N°21 en ciblant d’abord les gens à haut risque, notamment les travailleurs des zones franches et zones industrielles, de la haute technologie et des entreprises", a souligné le chef adjoint du gouvernement.

Un employé de la compagnie FPT se fait vacciner, le 19 juin à Hô Chi Minh-Ville.

Une nouvelle fois, il a insisté sur le fait que le vaccin n’était pas une solution micracle et qu’il ne fallait pas relâcher sa vigilance et rester très prudent. Néanmoins, l’infection, si elle se produit sur un sujet vacciné, sera plus bénigne ou asymptomatique, et surtout, la maladie ne  progressera pas.

Le vice-Premier ministre permanent a appelé à promouvoir l'esprit suivant : "combattre l'épidémie comme combattre l'ennemi", pour ramener la vie à la normale. Cette campagne de vaccination à Hô Chi Minh-Ville témoigne ainsi de la solidarité et des efforts de tout le système politique.

Le directeur adjoint du Service de la santé de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Huu Hung, a déclaré qu'il s'agissait de la plus grande campagne de vaccination de la ville, qui allait en plus se réaliser en un temps record de seulement sept jours. La mégapole aura chaque jour 650 points de vaccination dans la communauté, parmi lesquels les centres médicaux, les cliniques et des points d'injection mobiles.
 
Texte et photos  : Quang Châu/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.