31/05/2020 20:48
Le ministère singapourien de la Santé a confirmé dimanche 31 mai 518 nouveaux cas de contamination au nouveau coronavirus, portant le nombre total à 34.884.

>>COVID-19 : situation de l'épidémie en Asie du Sud-Est

Singapour compte le 31 mai 518 nouveaux cas de contamination au nouveau coronavirus. Photo : Xinhua/VNA/CVN


La majorité de ces nouveaux cas sont des travailleurs immigrants vivant dans des dortoirs. Aucune des nouvelles infections n’est cas importé.

Le même jour, l’Indonésie a signalé 700 nouvelles contaminations au SARS-CoV-2 et 40 décès supplémentaires. Le bilan s’établit désormais à 26.473 cas confirmés, dont 1.613 décès et 7.308 guéris. 

En Thaïlande, dimanche 31 mai, le Royaume a annoncé quatre nouveaux cas de COVID-19 mais aucun nouveau décès. À ce jour, la Thaïlande a détecté 3.081 cas d’infection, dont 57 décès.

Lundi 1er juin, un large éventail d’entreprises et d’activités en Thaïlande seront autorisées à reprendre, comme le gouvernement thaïlandais assouplira encore les restrictions imposées lors du verrouillage du COVID-19.

Aux Philippines, la compagnie aérienne Philippine Airlines (PAL) a annoncé la reprise de certains de ses vols internationaux et nationaux à partir du 1er juin.

Les vols internationaux de PAL ne seront disponibles que pour les destinations aux États-Unis, au Canada, à Guam (États-Unis), au Vietnam, en Chine continentale, en Malaisie, en Indonésie, à Hong Kong (Chine), à Taipei (Taïwan-Chine), à Singapour, au Japon, aux Émirats arabes unis, au Qatar et en Arabie saoudite.

La compagnie aérienne a ajouté qu'elle évaluerait également la possibilité de relancer les vols vers Londres et Sydney en juin.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Reuters salue la reprise rapide du tourisme vietnamien Le Vietnam et la Nouvelle-Zélande ont rapidement repoussé le COVID-19. Alors que les indicateurs touristiques du Vietnam augmentent, la situation du tourisme en Nouvelle-Zélande reste sombre, selon Reuters.