15/08/2020 00:19
Vendredi 14 août, cinq cas d’infection au COVID-19 traités dans l'Hôpital de campagne de Hoà Vang, ville de Dà Nang, au Centre, ont été annoncés guéris.
>>COVID-19 : six nouvelles infections et un décès
>>Le Vietnam rapporte 22 nouveaux cas de COVID-19 et deux décès

Des patients ont été annoncés guéris à Dà Nang, le 14 août.
Photo : Van Dung/VNA/CVN

Il s’agit des 613e, 628e, 642e, 667e, 687e patients vivant dans la ville centrale de Dà Nang. Ces cinq personnes continuent d’être mises en quarantaine dans 14 jours à domicile.

Actuellement, l'Hôpital de campagne de Hoà Vang est en train de soigner 190 patients de COVID-19, dont un certain nombre a été testé négatif au coronavirus.

Le vice-président du Comité populaire de Dà Nang, Nguyên Van Quang, a hautement apprécié la capacité et la responsabilité des médecins de l'Hôpital de campagne de Hoà Vang, affirmant qu’il s’agit d’un bon signe dans la lutte contre la pandémie de COVID-19 dans la ville.

Il a exprimé sa reconnaissance devant le personnel médical de tout le pays pour avoir soutenu la ville de Dà Nang en ce moment difficile, contribuant ainsi à contenir la propagation de l’épidémie. Il a affirmé que la ville créerait les meilleures conditions matérielles et spirituelles et assurerait la sécurité du personnel médical.

Au 13 août à 18h00, Dà Nang a détecté 310 cas de COVID-19, 10.325 personnes ayant été directement en contact avec une personne infectée (F1), et 11.560 personnes en contact direct avec un F1 (F2).

La ville a mis en quarantaine 21.885 personnes, testé 72.774 personnes pour le dépistage du coronavirus. Au 14 août, 20 patients de Dà Nang ont été annoncés guéris et sont sortis de l’hôpital.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.