13/03/2020 15:54
Niesel Vietnam, en partenariat avec Infocus Mekong Mobil Panel, a effectué un sondage en termes d’habitude des Vietnamiens face à la propagation de l’épidémie du nouveau coronavirus (COVID-19).
>>COVID-19 : le Vietnam enregistre le 35e cas positif au SARS-CoV-2
>>Gouvernement : vaincre l’épidémie et stimuler l’économie
>>COVID-19 : deux applications mobiles de prévention et d’apprentissage
>>COVID-19 : le Vietnam confiant en ses capacités de contrôle de l’épidémie

Photo : Truong Trân/CVN

D’après les résultats d’enquête de Niesel Vietnam et Infocus Mekong Mobil Panel, les Vietnamiens comprennent bien l’origine et les symptômes du COVID-19. Le top 3 des sources d’informations concernant l’épidémie proviennent des nouvelles et articles publiés et partagés sur les réseaux sociaux, les SMS du ministère vietnamien de la Santé et les informations diffusées par la Télévision vietnamienne.

Environ 95% des interrogés disent avoir "peur" de cette épidémie, mais ils ne pensent pas que le COVID-19 puisse connaître une épidémie totale au Vietnam. D’après eux, la situation se calmera d’ici deux à trois mois.

En outre les Vietnamiens prennent également action pour se protéger eux-mêmes. Concrètement, 89% des personnes interrogées portent le masque de protection contre le nouveau coronavirus (SRAS-CoV-2) en sortant de chez eux, 87% se lavent les mains régulièrement avec et 81% évitent les rassemblements dans les lieus publics ou fréquentés.

L'affection sur le revenu

À cause du COVID-19, les Vietnamiens réduisent leur fréquentation au supermarché. Photo : Hoàng Phuong/CVN

47% des sondés ont déclaré un changement dans leurs habitudes alimentaires tandis que 60% ont changé leurs loisirs et activités de divertissement. 70% ont revu leurs plans de voyage et 44% ont estimé que leur revenu était affecté.

En ce qui concerne la communication et les médias, selon ce sondage, 40% disent réserver beaucoup plus de temps à regarder la télévision et 35% utilisent leur temps libre pour regarder les informations en ligne.

Le COVID-19 influe également beaucoup sur l’habitude d’achat et de restauration. Quelque 45% disent conserver nettement plus de denrées alimentaires chez eux. Plus précisément, la consommation de nouilles instantanées et de produits congelés ont notamment connu une forte hausse. La moitié des sondés disent également avoir réduit leurs déplacements au supermarché, à la superette ou au marché traditionnel. De plus, 25% disent avoir augmenté leurs achats électroniques et en ligne au détriment d’activités d’achat en plein air.

Pour leur part, la vente de produits désinfectants et ceux de nettoyage de maison ont également connu une hausse importante.

"Le COVID-19 influence de manière conséquente la vie quotidienne et les habitudes de consommation des Vietnamiens. Les vendeurs de détail et producteurs devraient suffisamment préparer de marchandises au service des consommateurs en cette période", partage Nguyên Anh Dung, de Nielsen Vietnam.

Hoàng Phuong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Petits tours d'aventure lancés à Dà Lat Les circuits d'aventure avec un petit nombre de personnes sont une nouvelle tendance dans la ville de Dà Lat, province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre).