08/04/2020 10:59
Après deux semaines de mise en service à titre d'essai à l'hôpital Bac Thang Long (Hanoï), un robot infirmier fabriqué par l’Institut des Techniques militaireset  a donné une bonne évaluation.
>>Quand Cendrillon robot arpente le hall de l’hôpital
>>Essais cliniques de robot à l’Hôpital pour enfants de Hai Phong

Un représentant de l’Institut des Techniques militaires a présenté le robot aux médecins de l'hôpital Bac Thang Long. Photo : VNA/CVN

Le ministère des Sciences et des Technologies vient de demander au ministère de la Santé d’autoriser l’utilisation de robots infirmiers dans les zones de traitement des patients infectés par le coronavirus SARS-CoV-2.

L’objectif de la recherche et la production de ce  robot  est de soulager le personnel médical et de réduire la contamination entre patients et personnel soignant.

Ce robot, baptisé ''Vibot'', a été fabriqué en deux semaines par l’Institut des Techniques militaires suivant le modèle TUG créé par l’entreprise américaine Aethon. Il peut transporter jusqu’à 100 kilos et remplacer entre 3 et 5 personnes.

Vibot est mis en service à titre experimental depuis deux semaines à l'hôpital Bac Thang Long (Hanoï), prévu de devenir une zone d'isolement et de traitement des patients infectés par COVID-19 lors de l'éclosion de l'épidémie.
 

Diêu Thuy-VOV/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Le Vietnam en tête de l'Asie du Sud-Est pour relancer le tourisme "Avec une population de plus de 97 millions d'habitants et une classe moyenne en croissance, le Vietnam a un grand potentiel sur le marché du tourisme intérieur", a déclaré Vu Thê Binh, vice-président de l’Association du tourisme du Vietnam, selon The Straits Times.