09/05/2021 16:29
>>La planète franchit le cap des 5 millions de cas de coronavirus déclarés
>>À Madagascar et à travers l'Afrique, la ruée controversée vers l'artemisia
>>Mourir de faim ou tomber malade : le dilemme de l'Afrique face au coronavirus

Madagascar a reçu samedi 8 mai ses premiers vaccins anti-COVID-19 à travers le programme Covax des Nations unies après des mois de déni de la gravité de l'épidémie par les autorités nationales. Une résurgence de la pandémie le mois dernier a finalement contraint le président Andry Rajoelina à accepter un processus de vaccination de masse, s'ajoutant aux recommandations de potions herbales qu'il a toujours prônées. Une première cargaison de 250.000 vaccins Oxford/AstraZeneca sont arrivés samedi dans la grande île de l'océan Indien, accueillis par une délégation de responsables des Nations unies et du gouvernement, mais en l'absence notable du président Rajoelina. Le ministre malgache de la Santé Jean Louis Hanitrala Rakotovao a indiqué que les vaccins seraient administrés dans tout le pays en deux phases, sans donner d'autres détails. "La vaccination fait partie d'un ensemble de mesures de prévention efficaces, qui viennent s'ajouter aux stratégies déjà mises en place par l'État", a-t-il souligné. Le gouvernement malgache a très strictement encadré sa communication sur la pandémie et reconnaissait début mai 38.874 cas de coronavirus, pour 716 décès.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Quang Ninh se rouvre aux touristes La province de Quang Ninh, qui n’a enregistré aucun nouveau cas de transmission locale du COVID-19 depuis plus d'un mois a décidé de relancer son tourisme.