07/08/2020 18:14
L'après-midi du 6 août, le secrétaire du Comité du Parti pour Hanoï, Vuong Dinh Huê, a présidé une réunion du Comité de direction municipal sur la prévention et le contrôle de l'épidémie de COVID-19.
>>Rapatriement de près de 280 citoyens vietnamiens de certains pays européens
>>COVID-19 : trois nouveaux cas confirmés vendredi matin 7 août
>>COVID-19 : un autre décès enregistré le 6 août

Le secrétaire du Comité du Parti pour Hanoï, Vuong Dinh Huê, à la réunion du Comité de direction municipal sur la prévention et le contrôle de l'épidémie de COVID-19, le 6 août à Hanoï. Photo : Van Diêp/VNA/CVN

En se basant sur la base des difficultés dans le combat de l'épidémie de COVID-19 dans la ville dans la période actuelle, Vuong Dinh Huê a demandé la mise en œuvre immédiate de 8 solutions et de 5 tâches urgentes. Il a demandé à l'organisation du Parti et de la population de la ville d'observer strictement les instructions du gouvernement, du secrétariat du Comité central du Parti, du Premier ministre et de la ville ainsi que d'exécuter les tâches urgentes.

Les établissements de santé doivent passer en revue tous les besoins et la capacité de fournir des équipements pour l’achat supplémentaire, appelant les donateurs à soutenir le combat de l'épidémie de COVID-19 en objet, en particulier la machine de test PCR. En outre, il est nécessaire de faire un meilleur traçage des cas suspects, promouvoir le rôle clé et important des agents de rue, de la police et de l'armée, se concentrer sur les tests à grande échelle en mobilisant la participation des hôpitaux privés. La ville donnera des décisions adaptées à chaque zone concernant l'isolement et la mise en œuvre de la distance sociale en fonction du niveau de risque.

En outre, il faut examiner les installations médicales capables de traiter les patients atteints de COVID-19, être prêt à réactiver l'hôpital de campagne de Me Linh, appeler les Hanoïens à installer et à utiliser largement l’application Bluezone. Pour les tâches urgentes immédiates, le secrétaire du Comité du Parti de la ville a demandé une organisation absolument sécuritaire de l'examen de fin d'études secondaires qui aura lieu du 8 au 10 août, de s'assurer de continuer à bien organiser le Congrès du Parti dans les autres districts, arrondissements et unités pour les terminer le 18 août au plus tard, de bien préparer le matériel et l'équipement nécessaires pour être prêt à fournir une aide humaine et matérielle à Dà Nang et Quang Nam, de maintenir la production et les activités commerciales, la circulation des marchandises sous la direction du gouvernement et du comité de direction municipal pour répondre pleinement aux besoins de la population.

Lors de la réunion, le directeur du Service de la santé de Hanoï, Nguyên Khac Hiên, a déclaré que le nombre actuel de personnes revenant de Dà Nang est très important. Pendant ce temps, le risque d'infection est élevé dans de nombreuses régions. Dans les temps à venir, il est possible de continuer à enregistrer de nouveaux cas dans la ville.

Le président du Comité populaire municipal, Nguyên Duc Chung, a déclaré que le dépistage était la tâche la plus importante aujourd'hui, pour identifier les cas. Par conséquent, la ville a décidé que tous les habitants qui sont revenus du 15 au 29 juillet de Dà Nang devaient subir des tests PCR. En ce qui concerne la capacité de test, il a déclaré que si toutes les ressources étaient mobilisées auprès des hôpitaux, Hanoi pourrait tester 9.000 à 10.000 échantillons/jour.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La VNA fête ses 75 ans, un flux incessant d’informations officielles

Le tourisme vietnamien pâtit du coronavirus Au troisième trimestre de cette année, environ 44.000 arrivées de visiteurs étrangers ont été recensées au Vietnam, soit 1% du bilan de la même période de l’an dernier, selon l’Office général des statistiques.