12/09/2016 18:55
La candidate démocrate à la Maison-Blanche, Hillary Clinton, bientôt 69 ans, était sous pression lundi 12 septembre pour s'expliquer sur sa santé et le malaise qui a forcé son équipe à révéler qu'elle souffrait d'une pneumonie, après deux jours de secret.
>>Coup de chaud sur la campagne d'Hillary Clinton
>>Trump appelle les ultra-conservateurs à se mobiliser
>>Trump devance Mme Clinton de près de 20% parmi les militaires et les anciens combattants

Hillary Clinton à la sortie de l'appartement de sa fille où elle s'est reposée le 11 septembre à New York.
Photo : AFP/VNA/CVN

Chez elle à Chappaqua près de New York, elle a annulé tard dimanche 11 septembre le voyage qu'elle devait effectuer en Californie lundi 12 et mardi 13 septembre pour lever des fonds et faire campagne.

Dimanche matin 11 septembre, elle avait quitté précipitamment la cérémonie d'hommage aux victimes du 11 septembre à New York pour cause de déshydratation et de coup de chaud, selon son médecin.

Un témoin l'a filmée, de dos, perdant l'équilibre et incapable de monter à bord de son véhicule sans l'aide de deux gardes du corps, une vidéo qui a fait le tour d'internet, notamment dans les médias conservateurs. Quelques heures après, elle est apparue tout sourire, debout et disant qu'elle se sentait bien.

Après de longues heures de silence, son équipe a publié un communiqué du médecin personnel d'Hillary Clinton, Lisa Bardack, déclarant qu'elle était réhydratée, mais que la candidate était traitée par antibiotiques pour une pneumonie. La date de ce diagnostic : vendredi 9 septembre, soit deux jours auparavant.

 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Découvrir la nuit de Hanoï en bus à impériale à toit ouvert La Compagnie générale des transports de Hanoï (Transerco) lancera un bus de nuit à impériale à toit ouvert de 19h30 à 20h30 à partir du 1er août pour attirer plus de passagers.