30/06/2018 15:03
Le président des États-Unis, Donald Trump, a déclaré vendredi 29 juin qu'il annoncerait son choix pour la succession du juge de la Cour suprême Anthony Kennedy le 9 juillet, à partir d'une liste restreinte de candidats.
>>La Cour suprême remet en vigueur le décret anti-immigration de Donald Trump
>>Bataille entre Obama et les républicains autour de la succession d'un juge

Le président américain Donald Trump.
Photo: AFP/VNA/CVN

S'exprimant à bord d'Air Force One, le président a déclaré qu'il passerait le week-end à s'entretenir avec de potentiels candidats dans son club de golf du New Jersey.

"J'en rencontrerai probablement six ou sept" au total, a déclaré M. Trump. "Il s'agit d'un groupe de juges talentueux, brillants et pour la plupart conservateurs".

"En dehors des questions de guerre et de paix, la décision la plus importante à prendre est la sélection d'un juge de la Cour suprême, si on en a l'occasion. Comme vous le savez, beaucoup de présidents n'ont jamais pu faire ce choix", a affirmé M. Trump.

Âgé de 81 ans, M. Kennedy, le plus ancien membre de la Cour suprême et son deuxième juge le plus âgé, a annoncé mercredi 27 juin prendre sa retraite à compter du 31 juillet.

Nommé par le président républicain Ronald Reagan et confirmé en 1988, M. Kennedy est généralement considéré comme un modéré à même de faire basculer les décisions de la Cour.

Selon les pronostics, la prochaine nomination devrait faire basculer l'équilibre actuel de la Cour suprême vers une composition plus conservatrice.

Par ailleurs, parmi les quatre membres libéraux de la Cour, la juge Ruth Bader Ginsburg est âgée de 85 ans et le juge Stephen Breyer aura 80 ans cette année, ce qui signifie que M. Trump pourrait avoir l'occasion de pourvoir des postes vacants.

Les Républicains ont modifié les règles du Sénat l'année dernière afin de confirmer la nomination du conservateur Neil Gorsuch par Donald Trump, abaissant le seuil nécessaire à la confirmation à la Cour suprême à un simple vote majoritaire.

Les postes vacants de la Cour suprême sont devenus un enjeu électoral clé des présidentielles américaines. Dans un sondage à la sortie des urnes de CNN, 70% des votants à l'élection de 2016 ont affirmé que la Cour suprême était un facteur important dans leur vote. 
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.