21/07/2018 16:03
L'équipe de France masculine de rugby à VII a franchi facilement le 1er tour de la Coupe du monde en écrasant la Jamaïque 50-0 vendredi 20 juillet à San Francisco.
>>Rugby des moins de 20 ans: les Bleuets sur le toit du monde
>>Mondial U20 de rugby: les Français broient du Black en demi-finales
>>Mondial U20 de rugby: la France qualifiée pour les demi-finales

Le Français Jean Pascal Barraque tente d'échapper à deux adversaires de la Jamaïque lors du 1er tour de la Coupe du monde de rugby à VII, le 20 juillet à San Francisco.
Photo: AFP/VNA/CVN

L'équipe de Manoël Dall'Igna, seulement 13e du circuit mondial, affrontera en huitièmes de finale l'Australie (04h47), 4e meilleure nation du plateau cette saison.

Les Bleus ont idéalement préparé ce rendez-vous en inscrivant huit essais sans en encaisser un seul face à des Caribéens qui participent à leur première Coupe du monde.

Terry Bouhraoua et ses coéquipiers ont soigné leurs statistiques avec 100% de réussite en attaque, 92% de plaquages réussis. L'entraîneur Jérôme Daret a aussi pu faire tourner son effectif en offrant du temps de jeu aux cinq remplaçants (Bonnefond, Parez-Edo, Lakafia, Villière, Boudehent).

Sacha Valleau, longtemps blessé cette saison, a donné le ton: à l'origine de la première action qui aboutit à l'essai de Tavite Veredamu (1er), l'ex-flanker du Stade Toulousain a ensuite inscrit un doublé (3e, 4e) rassurant pour démarrer le tournoi.

Autre cadre qui a connu une saison difficile, le Parisien Terry Bouhraoua a aussi profité des largesses défensives des Antillais pour marquer (9e).

Tranchant à chaque avancée, Jean-Pascal Barraque a également inscrit un doublé (7e, 10e) idéal pour se donner confiance face au favori australien.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes

La BAD aide le Vietnam à développer le tourisme dans ses villes secondaires La Banque asiatique de développement (BAD) a annoncé lundi 10 décembre qu’elle avait approuvé un prêt de 45 millions de dollars pour aider le Vietnam à transformer ses villes secondaires en destinations touristiques plus compétitives et plus inclusives sur le plan économique.