25/09/2016 08:45
La sélection vietnamienne de futsal a créé la surprise pour sa première participation à la Coupe du monde, en Colombie. Et quelle surprise, puisqu’elle est parvenue à décrocher un ticket pour les huitièmes de finale ! De bon augure pour le football du pays.
>>Coupe du monde de futsal 2016 : première victoire de l’équipe vietnamienne
>>Un Vietnamien sera arbitre à la Coupe du monde de Futsal 2016
>>Thái Son Nam, champion du Futsal Vietnam 2016

La sélection vietnamienne a fait sensation en Colombie. Photo : CTV/CVN

Le futsal (foot en salle) vietnamien peut avoir le sourire. La sélection nationale a terminé à la troisième place du groupe C de la Coupe du monde 2016, qui se déroule du 10 septembre au 1er octobre en Colombie, synonyme de qualification directe pour les huitièmes de finale. Malgré une différence de buts de -6 et une seule victoire en trois matchs (pour deux défaites) contre le Guatemala (4-2), les trois points récoltés ont suffi à la propulser au tour suivant, le Vietnam faisant partie des quatre meilleurs troisièmes de poules. Le Vietnam était dans le groupe C, aux côtés du Paraguay, de l’Italie et donc du Guatemala. L’Italie a assumé son statut de favori en terminant première de la poule avec 9 points, suivi par le Paraguay (6 points). Avec trois défaites au compteur en autant de matchs, le Guatemala regardera la suite de la compétition à la télévision.

Le site Fifa.com a publié le 17 septembre un article intitulé «Les Vietnamiens ont leur destin en main» après leur victoire face aux Guatémaltèques. «Une victoire étonnante pour commencer, une large défaite lors de la deuxième journée. C’est le chemin que le Vietnam a suivi pour ses débuts de Coupe du monde de futsal 2016, la première phase finale d’une compétition de la FIFA à laquelle participe le pays asiatique», écrit Fifa.com dans son article. Et de souligner que cette donnée aide à mieux comprendre les états émotionnels par lesquels sont passés les Vietnamiens qui, de surcroît, sont l’un des effectifs les plus jeunes du tournoi.

Une défaite qui sonne comme une victoire

Face à l’Italie, habituée à truster les podiums en Coupe du monde, nos joueurs n’ont pas eu à rougir de leur performance, s’inclinant avec seulement deux buts d’écart (0-2) lors de la dernière rencontre du groupe C jouée le 17 septembre. Une petite défaite qui les a également propulsés en huitièmes de finale.

C’est la première fois de son histoire que le Vietnam se hisse en huitième de finale de Coupe du monde de futsal. Photo : CTV/CVN

«S’incliner face aux Italiens ne nous rend pas tristes. Parce que l’Italie, l’une des nations favorites de la compétition, est à la 4e place du dernier classement FIFA. Et que nous avons atteint notre objectif, qui était de nous qualifier pour les huitièmes», a confié le sélectionneur espagnol Bruno García Formoso. Et d’ajouter : «Toute l’équipe a bien joué. Nos joueurs ont beaucoup travaillé et consenti à des sacrifices pendant de longs mois. Aujourd’hui, ils ont livré une belle prestation et ils méritaient la qualification». Bruno García Formoso a aussi voulu remercier les supporters vietnamiens dans le pays comme en Colombie, qui ont encouragé la sélection et contribué à ce résultat historique.

L’homme de l’ombre de futsal vietnamien

La sélection nationale de futsal compte plusieurs éléments prometteurs tels que Nguyên Bao Quân et Trân Anh Vu. Mais leur succès sur le terrain ne dépend pas uniquement d’eux. L’expertise amenée par Trân Anh Tu, le chef de la délégation vietnamienne de futsal, a été et est essentielle. En effet, ce dernier a payé de ses propres deniers l’organisation de stages d’entraînement en faveur de la sélection dans quelques-unes des plus grandes nations de futsal au monde, à savoir l’Espagne, l’Argentine et le Japon.

Si la facture s’établit à plusieurs milliards de dôngs, le fait de participer régulièrement à des matchs amicaux contre des adversaires de prestige a permis aux joueurs vietnamiens de progresser de manière spectaculaire. L’équipe nationale a toujours terminé sur le podium lors des cinq derniers championnats d’Asie du Sud-Est. Elle s’est classée 4e aux championnats d’Asie disputés en février dernier en Ouzbékistan. Et maintenant, la voilà en huitièmes de finale de la Coupe du monde.

«Si les joueurs ne bénéficient pas de techniques d’entraînements modernes, il sera difficile pour eux de s’affirmer lors des compétitions de niveau mondial», a-t-il relevé. Et il est heureux de voir qu’après les championnats d’Asie, tout le pays s’est mis à pousser l’équipe de futsal, un sport qui n’était pas spécialement suivi auparavant.

Pour l’heure, le Vietnam poursuit sa route en Colombie avec le souhait de confirmer. La compétition n’est pas encore terminée. Le futsal est un sport imprévisible. Et, qui sait, la réussite sera peut-être encore au rendez-vous ?

Le classement du groupe C

Équipes MJ G N P BP BC Dif. Pts
Italie 3 3 0 0 11 3 8 9
Paraguay 3 2 0 1 17 9 8 6
Vietnam 3 1 0 2 5 11 -6 3
Guatemala 3 0 0 3 7 17 -10 0

(MJ – Matchs joués ; G – Gagnés ; N – Nuls ; P – Perdus ; BP – Buts pour ; BC – Buts contre ; Dif – Différence entre buts pour et buts contre ; Pts – Points)

Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Grand succès de la campagne de promotion du tourisme de Hanoï sur CNN La campagne de promotion de l’image de Hanoï sur la chaîne CNN International pour la période 2017-2018 a permis de stimuler le nombre de touristes étrangers dans la capitale vietnamienne au cours de l’année écoulée. Un bon signe pour le secteur du tourisme de la capitale.