28/02/2019 18:56
Lyon s'est qualifié pour les demi-finales de la Coupe de France en s'imposant sans briller aux dépens d'une faible équipe de Caen (3-1), mercredi 27 février dans son Groupama stadium, mais l'OL a encore failli se faire peur pour rien, faute de rigueur en fin de partie.
>>Coupe de France: Paris, la force tranquille
>>Ligue 1: coup d'arrêt pour Lyon à Nice, qui s'invite dans la course à l'Europe

L'attaquant néerlandais de l'OL, Memphis Depay, auteur du 3e but face à Caen en quart de finale de Coupe de France, le 27 février à Lyon.
Photo: AFP/VNA/CVN

Alors qu'ils menaient 2-0 sur des buts de Jason Denayer et Maxwel Cornet (26, 50), les Lyonnais se sont relâchés, une fois de plus, et ont permis aux Caennais de réduire la marque à l'entrée du dernier quart d'heure, Casimir Ninga reprenant un coup franc de Fayçal Fajr détourné sur la barre par Anthony Lopes (78).

C'est finalement Memphis Depay, qui n'avait plus marqué depuis le 10 novembre et son doublé à Guingamp (4-2), qui a libéré l'OL en marquant le troisième but de son équipe sur un coup franc détourné par le mur caennais (83).

Memphis, qui a aussi été à l'origine de l'exclusion d'Alexander Djiku (82), avait jusqu'alors beaucoup tenté (5, 23, 45+1) mais sans réussir à trouver le cadre. Il a toutefois été impliqué sur le premier but marqué de la tête par Denayer qui a devancé la sortie du gardien Erwin Zelazny sur un centre délivré de l'aile gauche par le Néerlandais.

Pour sa part, Cornet a porté le score à 2-0 en gagnant son duel avec Zelazny après une ouverture de Lucas Tousart et en résistant au retour de Frédéric Guilbert.

Après avoir beaucoup déçu leur président Jean-Michel Aulas et leur entraîneur Bruno Genesio, en s'inclinant à Monaco dimanche après une performance indigne, les joueurs lyonnais se devaient de réagir pour poursuivre leur route dans la seule compétition pour laquelle ils peuvent rêver d'un trophée.

Le championnat est ultra-dominé par le Paris Saint-Germain, et remporter la Ligue des Champions paraît très hypothétique même si une qualification en quarts de finale reste envisageable après un résultat nul en 8e de finale aller contre Barcelone (0-0).

Pour cette rencontre, Genesio, toujours privé de Nabil Fekir, blessé à une cuisse, avait opté pour une organisation en 4-3-3. Il avait choisi de faire tourner son effectif en incorporant notamment Cornet, mais aussi le milieu sénégalais Cheikh Diop à la place de Houssem Aouar, décevant ces dernières semaines et qui n'a pas joué. Au poste d'arrière droit, le Néerlandais Kenny Tete a aussi remplacé Leo Dubois.

Le niveau de la rencontre n'a jamais atteint des sommets d'intensité devant un public clairsemé. l'OL ne s'est pas créé beaucoup d'occasions malgré une nette domination. En seconde période, hormis le but de cornet, Moussa Dembélé a envoyé une reprise sur le gardien Zelazny à la réception d'un centre de la droite de Tete (74).
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France aide Lilama 2 pour la formation professionnelle

Un village montagnard et ses bambous géants à Quang Nam Nichée sur la montagne de Ngok Cung, province de Quang Nam, la "gigantesque bambouseraie" ne s’est faite connaître que ces derniers temps. Un petit miracle bien défendu par les autochtones.