19/02/2019 17:03
Manchester United, avec un excellent Paul Pogba, a renoué avec le succès après sa déconvenue en Ligue des champions contre Paris la semaine passée, en s'imposant brillamment contre Chelsea à Stamford Bridge (2-0) en huitième de finale de la Coupe d'Angleterre lundi 18 février.
>>Coupe d'Angleterre: Wolverhampton et Crystal Palace en quarts
>>Chelsea en finale de la FA Cup, mais Manchester United est favori pour Conte

Le milieu de terrain français de Manchester United Paul Pogba après son but contre Chelsea en Coupe d'Angleterre, le 18 février à Stamford Bridge.
Photo: AFP/VNA/CVN

Transparent jusqu'à son exclusion contre Paris, Paul Pogba a retrouvé son meilleur niveau, avec une passe décisive et un but. Cette performance est d'autant plus méritoire pour les joueurs d'Ole Gunnar Solskjaer que de l'autre côté, Chelsea a fait preuve de sérieux et de combativité, avec seulement un peu moins de précision devant le but.

La différente s'est faite en première période, avec une succession d'occasions de part et d'autre dans les trente premières minutes, très engagées.

De façon ironique, MU a mis l'impact et l'intensité qui lui ont cruellement manqué en C1 contre les Parisiens. Lukaku (4), Herrera (14) et Rashford (25) auraient pu ouvrir le score, tout comme David Luiz et Pedro, Hazard et Higuain, presque coup sur coup, dans le seul gros temps fort de Chelsea, au quart d'heure de jeu.

Les Mancuniens ont finalement trouvé l'ouverture en premier, sur un centre parfait de Paul Pogba pour la tête d'Ander Herrera (31e, 0-1).

Manchester United a de nouveau profité des errances de la défense de Chelsea juste avant la pause, avec un centre de Marcus Rasford pour la tête de Pogba (45e).

Cette victoire permet à Solskjaer de rester invaincu dans les compétitions domestiques, exactement deux mois après sa prise de fonction. Sa formation rejoint Manchester City, seule autre équipe du Big 6 de Premier League présente en quart de finale de la Coupe.

Côté londonien, cette élimination accroît un peu plus la pression sur Maurizio Sarri, dont la formation multiplie les contre-performances contre les gros (aucun but marqué en plus de six heures de jeu en 2019 contre Tottenham, Arsenal, Manchester City et Manchester United).

Guère rassurant, à six jours de la finale de la Coupe de la Ligue contre City, et à neuf jours de la réception de Tottenham, cruciale pour la course à la qualification pour la Ligue des champions.


Programme des quarts de finale (du 15 au 17 mars):

Swansea (D2) - Manchester City

Watford - Crystal Palace

Wolverhampton - Manchester United

Millwall (D2) - Brighton
 
 
AFP/VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam